SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Les Chroniques de Magon : T.3 - L’Antre de la Gorgone

"Les Chroniques de Magon : T.3 - L’Antre de la Gorgone " de Jarry, Lapeyre et Brants

8/10

Nicolas Jarry, après des études en biologie, décide de se consacrer à l’écriture. Avant les scénarii BD, il signe quelques romans, en particulier un cycle de Fantasy aux Éditions Mnémos : Chroniques d’un guerrier sînamm.
Avec la présente série, l’auteur retrace la légende des derniers héros d’une humanité à son crépuscule, dans l’ultime cité-monde de Magon. La Terre est agonisante depuis trois siècles, depuis que le soleil a disparu derrière les nuages. Des Commissaires gouvernent au sein de la Centrale qui abrite l’I.Bc, l’Intelligence biocybernétique qui rayonne dans tout Magon. C’est elle qui permet la survie des habitants. Elle engendre les xieux, des conglomérats de dendrites. Les Commissaires scientifiques pensent qu’elle cherche, par ce biais, à échapper à leur contrôle et font tout pour les détruire quand ils sont encore à l’état de germes.
Giss est un chasseur de germes. Il est aidé par Asmo, un ancien gamin des rues. Giss, lors d’une mission, entre en contact avec un xieu qui lui demande de l’aide. Il comprend alors certaines choses. Mais il est contaminé par un bio-virus pendant son contact avec l’I.Bc. Devenu un danger pour les gouvernants, sa vie menacée par le virus, il fuit avec l’appui de Kina, la fille d’un ex-dirigeant. Pendant ce temps, Asmo, aux mains des commissaires scientifiques devient une machine programmée pour tuer, alors que des bribes de son enfance lui reviennent à l’esprit, en particulier une comptine. Où se cache La Gorgone, seule capable de détruite le bio-virus qui tue Giss ? Pourront-ils continuer à échapper à leurs poursuivants ? Loin de Magon, dans le désert profond, la vie renaît...

Avec ce troisième tome, Nicolas Jarry nous fait pénétrer un peu plus dans le fonctionnement de la cité et dans le passé des protagonistes. L’auteur, qui est à l’aise dans des univers de fantasy, l’est également dans l’usage des termes scientifiques liés à la biologie. Et il ne se prive pas pour les employer !
Guillaume Lapeyre propose un style de dessin proche de celui du manga, surtout dans le regard des personnages et dans l’implantation des cheveux. Cependant, il mène un travail intéressant sur les décors et sur la représentation des ruines prises par les glaces.
Parallèlement, il faut noter la performance d’Elsa Brants qui habille parfaitement les dessins de l’auteur. Le choix des tons, la chromatique des valeurs sont bien maîtrisés. Ils forment professionnellement une équipe qui gagne.
(Pour le reste, souhaitons leur beaucoup de bonheur !)
Il faut remarquer, et c’est tant mieux, la place prise par les coloristes. Ils sont passés, en quelques années, du statut du parfait anonyme, voire de l’inconnu, à une place sur la couverture où désormais, leur nom figure aux côtés de ceux du scénariste et du dessinateur. (Chez Delcourt)

Le rythme de cette quête n’est, toutefois, pas trépidant. Est-ce pour mieux faire ressentir le ralentissement de ce monde qui se meurt ? Ou est-ce que le sujet et les thèmes traités sont insuffisants pour mener une saga en autant de volumes ? Un bonus, sous la forme d’une histoire inédite de huit pages intitulée : Le jour de mes quinze ans, complète l’album.

Serge Perraud

Les Chroniques de Magon : T.3 - L’Antre de la Gorgone, scénario de Nicolas Jarry, dessin de Guillaume Lapeyre et couleurs d’Elsa Brants, Delcourt, collection Néopolis, mars 2005, 48 pages, 12,50 €



Retour au sommaire