SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  La mort du roi Tsongor



"La mort du roi Tsongor"
de
Laurent Gaudé

Editeur :
Babel
 

"La mort du roi Tsongor"
de Laurent Gaudé



9/10

"Les chiennes de guerre d’Arkalas se battaient avec rage. Mais un destin horrible les attendait. Bandiagara les engloba du regard, ces milliers d’hommes travestis qui lui faisaient horreur, et il dessina dans l’air le mot secret que ses aieux lui avaient confié. Brusquement leurs esprits se voilèrent. Ils se regardaient les uns les autres et voyaient en leurs frères un ennemi à exterminer."

Le roi de Massaba conquérant d’un vaste empire est dans sa vieillesse paisible. Son Empire est prospère. Demain il doit marier sa fille Samilia à Kouame le roi des Terres du Sel. Mais un nouveau prétendant surgit en la personne de Sango Kerim avec lequel Samilia a dans son enfance échangé un serment de fidélité.
Afin d’éviter la guerre le roi Tsongor meurt, chargeant auparavant son plus jeune fils Souba de lui construire sept tombeaux de part le monde. Mais dans la cripte où il repose le souverain voit défiler les morts : d’abord les étrangers comme les nomades ou les macheurs de khat, puis des soldats de son armée, ensuite des habitants de la ville et enfin des membres de sa famille.
Les deux factions se livrent une guerre acharnée dans un conflit engendrant mort, haine, ravage et tragédie. La guerre se nourrit d’elle même alors que les combattants succombent ou vieillisssent. Pendant ce temps Souba parcourt le royaume où il découvre les divers aspects de la personnalité de son père : le glorieux, le batisseur, l’explorateur, le guerrier, le père, le tueur et enfin l’homme.
Laurent Gaudé (prix Goncourt 2004 pour "Le soleil des Scorta") a obtenu le prix Goncourt des Lycéens 2002 et le prix des Libraires 2003 pour ce roman décrivant une Afrique imaginaire à moins qu’elle n’ait pas été mentionnée par l’Histoire dans la lignée de Robert E. Howard avec l’épopée de Conan ou de Jean d’Ormesson avec "La gloire de l’Empire".
Inspiré des épopées antiques (et plus particulièrement la tradition orale de La geste de Segou) ce roman mélange tragédies grecques et épopés africaines. Les références sont nombreuses (Massaba renvoie à Massada la ville assiégée par excellence) dans ce roman où les passions humaines cèdent le pas à ce qu’elles ont engendré.

Damien Dhondt

Laurent Gaudé _ La mort du roi Tsongor _ Babel (mars 2005)_ Réédition, poche, 205 p. 7 euros






Retour au sommaire