SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  La Pierre de Tu-Hadj



"La Pierre de Tu-Hadj"
de
Alexandre Malagoli

Editeur :
Mnémos (1 février 2003)
 

"La Pierre de Tu-Hadj"
de Alexandre Malagoli



07/10


Les Éditions Mnémos ont réédité en février 2003, La Pierre de Tu-Hadj, le cycle d’Alexandre Malagoli, en deux tomes grand format. Ce cycle de Fantasy initiatique avait retenu l’attention lors de sa première publication, en quatre volumes format de poche, entre 1999 et 2002.

<BR<
L’histoire s’articule autour de deux personnages antinomiques : un jeune apprenti-assassin et un prêtre novice. Wilf est un gamin des rues luttant pour sa survie dans Youbengrad. Il est choisi par un maître tueur qui en fait son apprenti. Lucas est un jeune moine attaché à un monastère obscur, oublié par l’Église et le pouvoir


Tous deux se retrouveront sur la route de Mossiev, la Capitale. Ils sont, en fait, liés par une prophétie qui les rattache au peuple des Tu-Hadji, un peuple aussi mystérieux que mythique.


C’est dans un empire au bord de l’effondrement, menacé autant par les religieux de l’ordre de Saint-Ma zhil que par les hordes de Ymryl le prince démon, qu’ils devront accomplir leur destin. Ils sont les derniers détenteurs de l’ancienne magie des rois de la terre d’Arion et doivent retrouver l’épée du pouvoir seule capable de vaincre le prince démon.


Alexandre Malagoli multiplie les péripéties dans une version parallèle d’une Russie tsariste revisitée. Les deux héros ne sont pas au bout de leurs peines, ni de leurs surprises. Toutefois, l’auteur ne privilégie pas l’action au détriment des personnages, au contraire, il les multiple et en dresse un portrait complet, n’omettant aucune des facettes de leur caractère.


Certes, le cycle reprend les fondements de la Fantasy, mais la quête est attachante. L’initiation et l’accomplissement d’un destin conçu et organisé par des forces tellement supérieures, est menée fort adroitement après la mise en place des principaux moteurs de l’action.


Ce roman est écrit avec soin. L’humour y est très présent. La lecture est agréable et on entre vite dans l’intrigue, prenant parti pour ces deux héros dont on suit constamment le parcours. De plus, l’univers de Malagoli, inspiré du monde slave, présente un côté novateur et change des sempiternelles " celtitudes ".


La Pierre de Tu-Hadj, Alexandre Malagoli, Éditions Mnémos, collection Icares, 448 et 434 pages.


Serge Perraud







Retour au sommaire