SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Les aventuriers de la mer 5 (Prisons d’eau et de bois)



"Les aventuriers de la mer 5 (Prisons d’eau et de bois)"
de
Robin Hobb

Editeur :
Pygmalion
 

"Les aventuriers de la mer 5 (Prisons d’eau et de bois)"
de Robin Hobb



8/10

Malta Havre est furieuse. Sa tante Althea est de retour pour continuer ses manigances et son père n’est toujours pas là pour la chasser de la demeure familiale, les rendre à nouveau riche et obliger toute la famille à la traiter comme il faut ! Mais Brashen Tell vient d’annoncer que la Vivacia le navire en bois-sorcier a été capturé par les pirates, quant à ceux qui se trouvaient à bord son père et accessoirement son frère il n’en rapporte aucune nouvelle. Mais le pire est à venir ! Voici qu’Althea suit l’idée d’Ambre, cette étrangère aux moeurs suspectes (n’utilise t’elle pas comme garde du corps une femme venue des Six-Duchés) : réarmer Paragon le navire fou criminel pour partir à leur recherche. Le pire c’est que si elle réussit elle pourrait prendre possession de la Vivacia qu’elle considère comme sa propriété.
Mais pour l’instant Malta poursuit ses propres buts séduire Cervin Tell le jeune frère de Brashen, ainsi que Reyn du Désert des Pluies.
Les marchands de Terrilville ont leur propre soucis : l’esclavage se répand (avec surtout leurs inconvénients économiques), le Gouverneur ne respecte plus les traités, la piraterie est à l’oeuvre et sous prétexte de la combattre le Gouverneur envoie des mercenaires qui ne valent pas mieux.
De son coté Kennit le pirate peut être satisfait. Il progresse dans ses objectifs : devenir le Roi Pirate et s’assurer le contrôle de la Vivacia.
Parallèlement à la peinture des personnages on assiste à celle de la société. On remarque que même Ronica Vestrit la mère d’Althea envisage l’utilisation d’esclaves pour ralentir leur marche vers la pauvreté. Le parallèle avec la société américaine apparaît, d’autant plus que que l’action se déroule dans le Sud par rapport aux Six-Duchés (1).
Ce cinquième tome des Aventuriers de la Mer permet de présenter d’avantage de personnages appelés à avoir un rôle non-négligeable comme Sérille venue du palais du gouverneur ou bien les Serpents ces créatures marines intelligentes.
Le seul problème consiste dans le rythme qui a été affecté par le découpage réalisé dans l’édition française. En effet "Prisons d’eau et de bois" ne constitue que le deuxième tiers de "The Liveship Traders" (2° tome de la série).
En tout cas nous avons la réponse à la question que se posait Ambre. Nous savons à présent qui, à Terrilville, rêve des dragons. Remarquons qu’elle se posait la même question que le Fou dans le cycle de l’Assassin Royal.

(1) cf. la série parallèle : le cycle de l’Assassin Royal de Robin Hobb publié chez Pygmalion et J’ai lu

Damien Dhondt

Robin Hobb _ Prisons d’eau et de bois (Les Aventuriers de la Mer tome 5) _ "The Liveship Traders", trad. Véronique David-Marescot) _Pygmalion (février 2005) _ Inédit, grand format, 276p. 21,50 euros






Retour au sommaire