SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Les chroniques de Sillage (volume 2)

"Les chroniques de Sillage (volume 2)" de Morvan, Buchet, Bengal, Chan, Labourot, Lefebvre, Parel & Savoia

8/10

Parmi les nombreuses races intelligents du convoi spatial Sillage on compte Navis : seule humaine du convoi de Sillage et seule personne ne pouvant ni recevoir ni émettre de pensées. Agent spécial des plus compétents, dévouée aux causes désespérées et ayant élevé l’activité d’enquiquineuse au rang d’oeuvre d’art, elle ne laisse personne indifférente.
Mis à part ses aventures relatées dans sa série régulière, nous avons droit à quelques histoires courtes, nous éclairant sur les différents protagonistes.
"Réveil tardif" nous ramène dans le passé de Navis sur la planête où son vaisseau s’est écrasé. Il s’agit en fait de la suite de l’abum Navis 1, alors que "Le sillage d’Houyo" se situe chronologiquement juste avant "A feu et à cendres". "Dreadlock noires " suit en quelque sorte la chronologie puisque Navis se remémore ses premiers jours d’école où l’un de ses camarades de classe était un des pirates qui, quelques années plus tard, eurent le malheur d’attaquer le yacht où se déroulait sa fête d’anniversaire (rappelez-vous c’est celui qu’elle étendait joyeusement d’un coup de genou). Une fois de plus Navis fait preuve d’une compréhension étonnante envers un criminel, tout comme elle l’avait fait envers les terroristes d’un peuple opprimé dans le 5° tome. Mais peut-être est-ce le moyen d’élaborer une réflexion sur le bien et le mal. "L’espion qui venait du froid" nous replonge dans le monde Steampunk du 3° tome, où bien longtemps après le passage de Navïs, Clément Vidieu s’interroge toujours sur sa disparition. La passion de ce révolutionnaire romantique n’est rien face à la détermination d’Enshu Arsukau (cf. le tome 2 et le hors-série : "Le Collectionneur") qui une fois de plus fait preuve dans "Double jeu" de son obsession maladive.
Toute ces histoires anecdotiques ne constituent pas des révélations mais paradoxalement nous informent que pour Navïs comme pour ceux qui la fréquentent d’innombrables faits leur échappent.

Damien Dhondt

Scénario : Morvan & Buchet, Dessins : Gérald Parel, Pierre-Mony Chan, Séverine Lefebvre, Thomas Labourot, Sylvain Savoia, Bengal, Couleurs : Chan, Lefebvre, Lerolle, Savoia, Bengal _ Delcourt (avril 2005)_ Inédit, grand format, couleurs, 48p. 12,50 euros



Retour au sommaire