SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Polka : T.5 - Lobby or not lobby

"Polka : T.5 - Lobby or not lobby" de Convard et Siro

8/10

La Newfood a été l’initiatrice d’un département mondial qui contrôle toute la chaîne commerciale de l’industrie biotechnologique. Jonas Landwen, un scientifique appartenant à la délégation française de cette structure dont le rôle est de dénicher les anomalies transgéniques dangereuses est suicidé. Il se savait menacé et en avait informé Nolan Gerbert, le Président du Sénat. Celui-ci fait travailler, en privé, Polka, un ancien de la Préfectorale, car il apprécie ses méthodes originales.
Polka, accompagné de Misa Sönder, l’amie de Jonas Landwen commence ses recherches. Très vite, il tombe sur les sbires d’un conglomérat bien décidé à maintenir son monopole sur le marché de la nourriture fabriquée, et qui ne recule devant rien, ... même pas trois millions de morts.

Débutée en 1995, avec Le Mal d’Orphée, les aventures de ce policier hors normes s’étaient interrompues en 2000 sur un quatrième volet. C’est donc une bonne surprise, de retrouver sous la patte des deux compères, une nouvelle enquête de Lorenz Polsky, dit Polka. Lobby or not lobby est semble-t-il la dernière aventure et clôt une série composée de one shot. C’est très agréable de renouer avec des albums qui contiennent une histoire complète. Cela est devenu si rare qu’il faut le signaler.
Cet album aborde le problème crucial de la nourriture d’une population de plus en plus nombreuse, avec la nécessité de passer par des moyens industriels de production, avec tous les risques que cela comporte. Cependant, peut-on encore rêver, assis sur son « petit nuage », d’une agriculture biologique capable de nourrir en quantité correcte plus de six milliards d’individus, tout en gardant à notre planète, ce qu’il lui faut pour se régénérer ? Sur un scénario relevant du thriller et de l’anticipation, Convard retrouve le climat des romans noirs des années 60 avec les rapports « obligés » entre les personnages. Il met dans ceux-ci une bonne dose d’humour et s’amuse, par exemple, avec les rapports entre le Privé et la police officielle. Est-ce pour rester dans ce ton que l’auteur montre parfois une tendance machiste (Ménantroli et se tueuses). Il faut noter l’hommage à Alphonse Boudart, en lui attribuant une rue de Paris.
Le dessin est tonique, dynamique. Siro sait, en quelques traits dresser des « gueules » tout à fait convaincantes et recréer une France futuriste, très américanisée, très technologique.
Un excellent album qui amène à souhaiter que les auteurs reviennent sur leur décision de clore la série.

Serge Perraud

Polka : T.5 - Lobby or not lobby, Scénario de Convard, dessin de Siro, Dargaud, février 2005, 52 pages, 13,00 €



Retour au sommaire