SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Superman Identité Secrète 1

"Superman Identité Secrète 1" de Busiek, Immonen

10/10

"Je ne suis pas qu’un Clark, mais Clark Kent. J’ai été présenté à dix-huit Lois, sept Lana et une Cat Grant."

Voici Clark Kent, fils unique de fermier du Kansas dans la petite ville de... Picketville. Eh oui, dans ce monde où les super-héros ne sont présents que dans les comics, des fermiers du Kansas nommés Kent ont eut la brillante idée d’appeler leur fils Clark. Ils ont du trouver cela très drôle. Cela l’était en effet...pour eux. Donc le jeune Clark Kent grandit dans une atmosphère perpétuelle de remarques de mauvais gout, encaissant blagues vaseuses et coups "où sont passés tes super-réflexes Kent ?" Dans tous les comics offerts gracieusement par ses parents il ne regrette qu’une chose de la vie de l’autre Clark Kent à Smallville : la présence de Pete Ross et de Lana Lang et à Picketville du Kansas ils n’existent pas.
La solitude est une chose avec laquelle on peut vivre. Mais un jour dans une randonnée, à un endroit que son père appele sa "forteresse de solitude" (très drôle papa) il va découvrir qu’il peut voler. Comment ? Pourquoi ? Pour une raison inconnue Clark Kent de Picketville a les mêmes pouvoirs que Superman. C’est la joie, l’émerveillement, l’interrogation. Cela lui permet de découvrir les superbes paysages déserts de la planête (pas en costume bleu et rouge mais en jeans et en blouson). De retour au Kansas, il lui faut juste faire en sorte que ceux qui l’agressent ne se fassent pas mal.
Puis vient l’inondation, un sauvetage à super-vitesse (il faut bien l’appeler comme cela) ne devrait pas trop attirer l’attention...Erreur ! Une journaliste enquête sur ce mystérieux adolescent volant. Sans doute influencé par ses lectures, il décide de s’adresser à elle afin qu’elle l’aide à trouver une explication. Mais nous ne sommes pas dans les aventures de Superman. Les médias s’emballent, des avions sans immatriculation survolent le lieu de ses exploits, des hommes en noir posent des questions.
Bien des années plus tard on retrouve Clark Kent sur la côte Est (pas à Métropolis mais à Manhattan) où il exerce la fonction de journaliste (peut-être inspiré par son homonyme, à moins que ses longues heures de solitude à coucher ses pensées sur le papier aient développé un talent littéraire). Evidemment il y a les blagues de ses collègues. L’une d’entre elle consiste à lui présente une jeune femme prénommée Loïs. Elle n’apprécie guère et lui non plus. Ce n’est en effet que la dix-huitième Lois qu’on lui présente...C’est la dix-huitième... Elle ne s’appelle pas Loïs Lane mais Lois Chaudhari...peu importe.
Alors que son coeur s’ouvre et qu’une magnifique histoire est possible, il intervient ponctuellement et discrètement. Enfin presque car pour ses missions de sauvetage à super-vitesse il porte un costume de Superman. Même si on l’aperçoit que dirons les gens ? "C’était Superman, monsieur l’agent. Il a surgi du ciel et m’a sauvé !". Personne ne va croire cela...Si ! Dans le comic de son homonyme les gens se jettaient du haut des immeubles afin d’être sauvé par Superman. Ici un faux sauvetage entraine une prise de contact. Une journaliste ? Non ! Quelques tirs de bazzokas et une formidable décharge électrique plus tard, le voici neutralisé et capturé dans un lieu secret où ses ravisseurs évoquent une douzaine de cas différents. Une douzaine ? Ils sont là dans la morgue attendant l’autopsie, avec un bébé parmi eux.
L’équipe qui nous avait donné "ShockRockets" nous offre un récit inspiré par le Superboy de Terra Prime (1) où l’émotion voisine harmonieusement avec l’inattendu.

(1) éliminé ainsi que sa planête par Marv Wolfman dans Crisis

Damien DHONDT

Scénario : Kurt busiek, Dessin & couleurs : Stuart Immonen _ Superman Identité secrète 1 _ Secret Identity #1,2 , trad. traduction Nick Meylaender/ Makma _ Semic (février 2005) _ Inédit, moyen format, couleurs, 10,90 euros



Retour au sommaire