SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  Le Chant de Montségur



"Le Chant de Montségur"
de
Sylvie Miller et Philippe Ward

Editeur :
 

"Le Chant de Montségur"
de Sylvie Miller et Philippe Ward



+++


Artahe (1998) et Irrintzina (1999) nous avaient fait découvrir et connaître le très beau don d’écrivain de Philippe Ward. Don qui s’épanouissait dans un “fantastique rural” très original, trouvant ses racines dans les Pyrénées ou au Pays Basque. Le voici s’alliant avec la talentueuse Sylvie Miller. Ensemble, ils nous donnent un roman toujours aussi “méridional”, se déroulant à Toulouse cette fois, et centré sur l’hérésie cathare. Il y a, comme dans Artahe, résurgence d’un culte ancien, hantise manifeste du bibliographe lovecraftien qu’est Ward. Ce culte cathare est celui des ‘Parfaits’ du XIIIe siècle, exterminés aux termes de la fameuse croisade albigeoise, dirigée par la toute nouvelle Inquisition de Saint-Dominique. Nous suivons Peire, chanteur occitan, figure innocente, qui va se trouver, éperdu, mêlé à l’implacable combat entre un Vatican féroce (magnifique personnage du cardinal Anto Sakic), la société del Gai Saber, qui défend la Tradition (et bien plus que cela...), et... le diable lui-même, incarné par le Drac, démon évoquant furieusement les mythes vivants d’Irrintzina par son caractère farouche et intemporel. Peire, de plus, sera écartelé entre l’amour de deux femmes belles et exigeantes : son destin ne pourra être que sublime et salvateur. Salvateur dans le sens rédempteur et wagnérien du terme. En effet, vers la fin, le roman bascule et la coda devient et mystique et grandiose. L’écriture en est superbe, particulièrement dans les affrontements dramatiques avec le Drac (chapitres 16 et 29), terriblement évocateurs. Du grand art.


Le Chant de Montségur, Sylvie Miller et Phillipe Ward, CyLibris/Fantastique, 262 p.


Bruno Peeters







Retour au sommaire