SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Étude sur Stephen King, Shining



"Étude sur Stephen King, Shining"
de
Denis Labbé, Gilbert Millet

Editeur :
 

"Étude sur Stephen King, Shining"
de Denis Labbé, Gilbert Millet



++++


Il est arrivé à tout amateur de littératures de l’imaginaire de s’interroger, ne serait-ce que fugitivement, sur les critères consciemment ou intuitivement utilisés par les critiques pour dégager les conclusions de leurs lectures. Aux lecteurs curieux de posséder les clés qui ouvrent les portes d’une œuvre, je ne peux que conseiller la lecture attentive de cette étude consacrée à Shining, de Stephen King. Qu’ils ne se laissent pas surtout rebuter par le terme “étude” : ce travail n’est pas destiné à des universitaires. Il est destiné à tous, puisque le projet de cette collection est de donner au plus grand nombre le moyen d’aborder une œuvre littéraire de façon autre que ludique.


Il va de soi que celui qui souhaiterait enrichir sa connaissance de Shining trouvera ici son bonheur. Le roman, qui fonctionne sur divers niveaux, littéral, symbolique et métaphorique, est l’un de ceux qui se prête le mieux à une exploitation scolaire, avec le roman-feuilleton La Ligne verte et certaines nouvelles. Avec Shining, l’enfant-lumière, King a atteint la plénitude de ses moyens. À partir de sa culture littéraire et des innombrables références assimilées qui en font la richesse, il a créé la forme personnelle dans laquelle il coulera bon nombre de ses livres fantastiques. Avec son troisième roman publié dans le registre du surnaturel, il a atteint sa maturité d’auteur et maîtrise son habileté de raconteur d’histoires après avoir longuement fait ses gammes sur les nouvelles écrites et publiées depuis sa première année d’université.


L’étude de Labbé/Millet présente plusieurs parties, dont deux se détachent par leur nouveauté et leur pertinence : l’œuvre en examen et ses aspects fantastiques. Le corps du roman, minutieusement disséqué, est présenté sous la forme d’un long tableau, chapitre par chapitre, indiquant les éléments qui se rapportent au présent, au passé et à l’avenir. Le même traitement circonstancié s’applique aux procédés de mise en scène, l’utilisation du suspense, les leitmotive, le décor, les personnages, la focalisation et le style. L’étude fait preuve de la même efficacité dans l’analyse des éléments fantastiques, le glissement du réel vers l’irréel, les transgressions, la montée de l’angoisse et les thèmes. Des annexes, Shining au cinéma, à la télévision, des propositions de travaux scolaires, un glossaire, complètent l’ouvrage, qui contient le maximum d’information dans l’espace imparti. Le roman avait été situé dans son contexte biographique et dans l’œuvre dans un chapitre d’introduction.


En possession de cette grille de lecture bien structurée, les lycéens ou les étudiants disposeront non seulement d’un remarquable moyen d’exploration de Shining, mais pourront sans peine transposer la méthode d’analyse proposée à d’autres œuvres. Ce livre utile témoigne aussi de la richesse d’un genre que les enseignants commencent seulement à explorer, continuant à imposer trop souvent l’étude d’œuvres qui paraissent compassées aux yeux des élèves. Avec le précédent travail de Josiane Grinfas consacré à La Cadillac de Dolan paru l’an dernier (Magnard, coll. Classiques contemporains), voilà King qui renforce sa position scolaire, ce dont tous les amateurs d’imaginaire se réjouiront puisque ces ouvrages témoignent d’une reconnaissance du genre par les éditeurs, promesse de lecteurs dans l’avenir. Reste à étendre le domaine à la science-fiction, ce à quoi s’emploient nos deux auteurs qui vont sortir prochainement chez Belin un livre sur le genre. Écrivains eux-mêmes, directeur et membre du comité de rédaction de la revue Hauteurs, qui a publié récemment des numéros consacrés à Claude Seignolle, au fantastique et à la science-fiction italienne, - ils ne l’ont pas indiqué par modestie sur la quatrième de couverture ! - professeurs de lycée, les auteurs connaissent bien leur public, pour lequel ils avaient publié l’an dernier Le fantastique, (Ellipses, coll. Réseaux) 1. Ils donnent aujourd’hui aux adolescents un outil de travail remarquable qui met à leur portée des bases solides pour comprendre leurs lectures favorites. Ce qui ne gâte rien, ce livre est clair, écrit avec simplicité et un évident souci didactique.


Étude sur Stephen King, Shining, Denis Labbé, Gilbert Millet, Ellipses Résonances. 128 p.


Roland Ernould






Retour au sommaire