SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  S - Z -  La légende de la Toison d’Or



"La légende de la Toison d’Or"
de
Bernard Simonay

Editeur :
Jean-Paul Bertrand Éditeur
 

"La légende de la Toison d’Or"
de Bernard Simonay



8/10

Tout le monde a entendu parler de Jason et La Toison d’Or. Cependant, peu connaissent tous les détails de cette aventure. Pour avoir des précisions sur les tenants et les aboutissants de cette affaire, il faut s’adresser à des personnes plus informées. Celles-ci vous apprendront que cette toison était celle d’un bélier immortel offert par Zeus aux habitants d’une heureuse cité héllénique. Ces mêmes personnes vous expliqueront que Jason a fait le voyage sur le navire Argos, le plus rapide de l’époque, avec les Argonautes un équipage composé des meilleurs guerriers de ce temps. Par exemple, Héraclès, l’Hercule grec, était du voyage. Cependant, pour connaître toutes les péripéties ayant émaillé la quête, il faut s’adresser aux spécialistes de la Mythologie ou à quelques hellénistes qui épilogueront doctement sur Jason, un enfant trouvé, élevé par Chiron le centaure, en compagnie d’Atalante aux pieds légers. En fait, il est l’héritier du trône d’Iolcos, occupé indûment par son oncle. Celui-ci ne lui rendra sa place que contre la preuve qu’il est de sang royal. Pour cela, un seul moyen : reprendre la Toison emportée dans la lointaine Colchide, au-delà des mers connues.
Bien sûr, Jason triomphera, non sans mal ! Pour cela, il lui faudra mobiliser les talents et la puissance d’un nombre conséquent de déesses et de dieux, obtenir leur protection et être accompagné par une cohorte de héros, tous plus nobles, les uns que les autres.

Ah ! L’heureux temps où les dieux et les déesses se promenaient parmi les humains, les mortels. Il est vrai que cette cohabitation n’était pas toujours facile car ces personnages étaient très susceptibles. Le moindre faux pas dans la bienséance pouvait vous « en faire ramasser plein la tronche ». Vous me direz que les choses n’ont guère changé aujourd’hui et que le petit peuple continue de « s’en prendre plein la tronche ». Mais, si les anciennes divinités étaient aussi tyranniques, susceptibles, irascibles, rancunières et dépensières que peuvent l’être nos actuels « dirigeants » elles étaient belles ...au moins !

C’est une bonne idée qu’à eue Bernard Simonay de compiler ainsi toute une série d’épisodes de la mythologie et d’en faire une saga. Il comble de façon crédible les vides qu’il pouvait y avoir entre les actes héroïques de cette foultitude de héros. Et, c’est un plaisir de retrouver tous ces personnages mythologiques qui ont nourri l’imaginaire de tant de générations et servi de base à notre culture. Cependant, il faudrait que notre époque, où il est de bon ton de prôner la parité, prenne des leçons et s’aligne sur la civilisation de cette Grèce préhellénique pour la place qu’elle donnait aux femmes et la prépondérance de celles-ci dans la vie sociale.
La lecture en est très agréable, le ton alerte et le découpage en courts chapitres concourt à donner un regain, si besoin était, de dynamisme à cette fresque. C’est une façon très agréable de renouer avec la mythologie et d’en mesurer la richesse. Seule la capacité d’oubli de l’être humain laisse penser que nous sommes capables de proposer des intrigues innovantes, alors, qu’en fait, les conteurs de l’époque avaient presque tout inventé. Nombre de créateurs se contentent de reproduire ces mêmes schémas dans les mêmes cadres, avec l’introduction de quelques variantes, de nature essentiellement technologique.

Serge Perraud

La légende de la Toison d’Or, Bernard Simonay, Jean-Paul Bertrand Éditeur, février 2005, 366 pages, 19,90 €






Retour au sommaire