SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  S - Z -  La Geste des Princes-Démons



"La Geste des Princes-Démons"
de
Jack Vance

Editeur :
Le Livre de Poche
 

"La Geste des Princes-Démons"
de Jack Vance



8/10

Cette série, commencée avec Le Prince des étoiles en 1963, a été écrite (ou éditée) en deux temps. Après trois volumes publiés en quatre ans, l’auteur attend douze années pour dévoiler deux autres volets, laissant d’ailleurs une fin ouverte. Est-ce pour se réserver la possibilité d’une suite ? (Non venue à ce jour !)
L’intrigue de cette geste se base sur l’idée d’une vengeance cosmique, d’une vendetta des étoiles. Kirth Gersen s’est juré de faire souffrir et de tuer les cinq monstres qui ont réduit sa famille en esclavage et assassiné ses parents. La poursuite de cette vengeance va amener le héros à parcourir une grande partie de la galaxie et ainsi, selon la recette chère à l’auteur, découvrir des sociétés et des mondes novateurs, aussi insolites que dangereux. Kirth débusquera et affrontera chacun des démons, tous plus cruels et malfaisants les uns que les autres, dans un parcours initiatique. La trame des cinq romans est quasiment identique d’un livre à l’autre. Le héros entame une enquête sur l’un des princes, obtient des informations, tombe amoureux d’une jeune et jolie femme. La réciproque s’applique, mais Kirth se doit d’abord à sa vengeance. Après deux ou trois tentatives infructueuses pour tuer son ennemi, il réalise son objectif dans les toutes dernières pages du roman.

C’est du space opera pur et dur. Mais cette série permet de retrouver le meilleur de ce que sait faire l’auteur : créer des sociétés, penser des mondes. Il reprend, en plus, ce mélange qu’il réussit si bien, mixant un space opera grandiose, de l’héroïc-fantasy et une intrigue policière. Cette dernière sert de fil conducteur à la trame narrative de la présente série. Il sait cependant doser l’humour et prendre de la distance face à ces créations.
Jack Vance, on l’a dit, aime créer des sociétés à foison. Même lorsque celle-ci n’a qu’un rôle restreint dans le parcours du héros, l’auteur ne peut s’empêcher d’en décrire presque tous les aspects. Cette propension n’est pas canalisée non plus lorsque le volume est relativement mince. Avec ce cycle, Jack Vance reprend un « truc » d’écriture pour donner une vision plus sociologique à sa saga : il multiplie les notes préliminaires, les extraits de documents, d’articles qui viennent étoffer le récit d’une façon vivante.
Une autre caractéristique des romans de Vance, qui est omniprésente dans la geste est la multiplication des langages. Il faut se souvenir que cette approche l’intéresse beaucoup. N’est-il pas l’auteur des Langages de Pao, une référence en la matière ? C’est ainsi que Kirth Gersen se débat dans un univers de signes qu’il lui faut analyser, décortiquer pour aller au-delà des apparences.
Avec cette réédition du Livre de Poche, c’est l’occasion de découvrir et/ou redécouvrir la puissance créatrice d’un auteur qui maîtrise son sujet et sait nous dépayser, nous faire rêver. Ce qui, en soi, est déjà formidable !

Serge Perraud

La Geste des Princes-Démons : Le Prince des étoiles, La Machine à tuer, Le Palais de l’amour, Le Visage du démon, Le Livre des rêves. Jack Vance, Le Livre de Poche






Retour au sommaire