SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Cinéma bis et culte -  Capitaine Orgazmo

"Capitaine Orgazmo" de Trey Parker


 


Titre Original : Orgazmo
Réalisateur : Trey Parker
Avec : Trey Parker
Robyn Lynne
Michael Dean Jacobs
Ron Jeremy
Jeanna Fine

Durée : minutes
Origine : USA
Année : 1997
Genre : Parodie
Editeur : Studio Canal Kulte. Pas de suppléments notable mais une copie 16/9 en VO et VF 4.0. accompagnée de crédits idiots et d’une unique bande annonce. Le tout est heureusement vendu à petit prix.

Cotation : 5 / 6

Résumé :

Un jeune Mormon, Joe Young, décidé à apporter la bonne parole échoue chez des producteurs pornos qui décident de lui faire payer cher l’interruption de tournage de leur dernier chef-d’œuvre. Heureusement, Joe Young est un expert en arts martiaux et ses aptitudes vont le sortir de ce mauvais pas. Engagé par les producteurs, il devient acteur X pour financer son mariage avec une chaste demoiselle. Il incarne ainsi Capitaine Orgazmo, le valeureux défenseur de l’humanité aux prises avec le redoutable Spermix Zero.

Critiques :

Trey Parker, auteur de Cannibal The Musical et créateur de la série culte South Park lache un véritable ovni d’un mauvais goût assumé.
Vêtu de combinaison moulante ringarde, de ceinture en cuir et équipé d’une armée de vibromasseurs, les super héros du film, aidé de leur pistolet à orgasme, vont lutter contre le crime, usant même de la technique interdite du hamster.
Trey Parker se vautre dans l’humour le plus trash et s’attaque à la science-fiction, aux comics, aux kung-fu pian bis et au porno. Via des dialogues délirants, vulgaires et décalés (la vieille actrice explique comment réussir une quadruple pénétration ; la mémé conseille aux mormons de "se carrer leur bouquins dans le cul", etc.) Parker livre une parodie déjantée qui s’inspire de Flesh Gordon et annonce Austin Powers. On retient aussi le rappeur japonais, la grosse femme nymphomane, les poses kung-fu de l’acteur porno grassouillet et moustachu Ron Jeremy, sans oublier la doublure du héros Orgasmo pour les plans X : un type doté d’un membre monstrueux mais... Noir !
Bref, un délire culte à souhait déconseillé aux coincés et fortement recommandé aux amateurs d’humour vulgaire, débile, gras et, pourtant, intelligent !

Pizzoferrato Fred (2004)



Retour au sommaire des films bis et culte