SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Cinéma bis et culte -  Le Défi du Ninja

"Le Défi du Ninja" de Joseph Kong (et Godfrey Ho)


Titre : Enter Three Dragons / The Dragon On Fire
Titre : Le Roi de Shaolin

Réal : Joseph Kong (et Godfrey Ho)

Avec : Dragon Lee (aka Bruce Lei)
Bruce Lea
Samuel Walls
Philip Ko
Bolo Yeung
Bruce Thai
Hwong Jang Lee

Durée : 85 minutes
Origine : Hong Kong
Année : 1978
Genre : Bruceploitation
Editeur : FIP - Ceinture Noire
2,5 / 6

Résumé :

Sammy est impliqué dans un traffic de diamants et a besoin de l’aide de Dragon Hong, Dragon Yeung, Dragon Hung et son frère Bruce Dragon Hung pour combattre le crime.

Critiques :

Une série Z dans laquelle les ninjas promis par le titre français sont absents, mais on sait à qui s’attendre avec la Collection Ceinture Noire. Le film ressemble en fait à un patchwork de séquences diverses sans que l’on puisse vraiment trouver le lien qui les unit. Connaissant la personnalité du redoutable Godfrey Ho il ne serait guère étonnant que ce "Défi du Ninja" soit constitué de divers morceaux de métrages assemblés au petit bonheur. Même les sites réputés s’avèrent impuissants à retracer l’histoire de ce film, qui porte le même titre apparemment qu’un autre produit de Dragon Lee également titré "Dragon On Fire" et qui est souvent confondu (même par IMDB !) avec "Enter Three Avengers".

En tout cas, le scénario n’a aucune cohérence et devient rapidement totalement incompréhensible. On retrouve trois personnages principaux qui singent Bruce Lee (vêtements, mimiques) et qui se battent contre des méchants (dont Bolo Young) sans que l’on sache pourquoi. La bêtise abyssale des dialogues atteint elle aussi des sommets au point que l’on se demande si la version originale est en cause ou si on doit imputer cette débilité au doublage. Un peu des deux, sans doute ! Les séquences se suivent donc, sans lien entre elles, et certains personnages se battent dans une scène pour devenir copains dans la suivante ou vice-versa. Bref, c’est vite lassant. Les trois faux Bruce Lee se battent malgré tout efficacement, l’un d’eux arborant même la fameuse combinaison jaune de son modèle. De très bons duels martiaux mais qui n’ont aucun impact et aucun sens puisqu’ils ne sont intégré à aucune intrigue, fut-elle minimaliste.

La musique, elle aussi, est totalement hors sujet, passant sans sourciller du disco (le tube Let’s All Chant de Michael Zagger Band est entendu quasi intégralement) à un repiquage de la bande sonore de Midnight Express. Carrément !

Pour ne rien arranger, certaines séquences voient les méchants s’enfuir en accéléré dans la grande tradition de Benny Hill. Particulièrement déjanté mais fort lourd, à l’image de l’ensemble de l’humour d’ailleurs.

Dans tous les cas, le film ennuie même si les affrontements, plutôt bien ficelés, s’enchaînent quasi non-stop. Des bastons extrêmement nombreuses mais, hélas, l’incohérence absolue du métrage donne davantage l’impression de visionner une suite de bandes annonces prometteuses qu’un véritable film. Tout ça se déroule platement, sans parvenir à divertir, tant la mise en scène s’avère médiocre, et le produit déçoit.

Pour les fans uniquement. Ils en existent pourtant un paquet lorsqu’on consulte les forums de certains sites spécialisés. Alors, vous pouvez risquer un oeil sur ce Défi du Ninja qui sera, peut-être, votre tasse de thé.

SI VOUS AVEZ AIME CE FILM, ESSAYEZ EGALEMENT :

-  Big Boss à Bornéo
-  Les Six Epreuves de la Mort
-  Hong Kong Connection

Pizzoferrato Fred (2005)



Retour au sommaire des films bis et culte