SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  L’ultime Prophétie



"L’ultime Prophétie"
de
Greg Keyes

Editeur :
Fleuve Noir
 

"L’ultime Prophétie"
de Greg Keyes



8/10

- Ils nous verront nous consumer comme une météorite, si tu ne ralentis pas.
- Tant mieux. Tu as consulté la carte du système. Il doit y avoir un demi-milliard de satellites en orbite autour de Corruscant. Puisque personne ne les entretient plus, ils tombent sûrement par dizaines tous les jours.
- Bien vu, admit Corran. Ils ne remarqueront pas notre désintégration.

An 28 de la Guerre des Etoiles : alors que les forces de la Nouvelle République alliées aux forces impériales passent à la contre-offensive contre les envahisseurs d’une autre galaxie, d’autres joueurs manifestent leur présence : à savoir la rebellion interne chez l’adversaire et Zonama Sekot la planête vivante que visita autrefois un jeune apprenti-jedi nommé Anakin Skywalker. Mais dans quel camp se trouveront ils ? Ils affirment être dans le camp des bons. Il sufit donc de trouver quelqu’un pour vérifier leurs dires.
C’est ainsi que Corran Horn doit se rendre dans l’ancienne Corruscant à l’invitation de Yuuzhan Vong qui affirment être des dissidents. En prime il doit s’y rendre avec Tahiri la jeune Jedi ayant autrefois été remodélée par les envahisseurs et dont la personnalité Vong a fusionné (harmonieusement ?) avec sa part humaine. Les deux Jedis _le vainqueur de Shedao Shai et Celle-qui-a-été-Modelée _ sont considérés comme des dieux par les hérétiques Yuuzhan Vong, alors que Luke Skywalker ne figure pas dans les récits sacrés. Pendant ce temps Jaina Solo tombe dans un piège, alors que la flotte commandée par Wedge Antilles est sur le point de succomber. Quant à Yan Solo il se découvre un fan en la personne d’un officier impérial...La guerre est vraiment une chose terrible.
C’est le retour de Greg Keyes dans l’univers de la guerre des Etoiles. Cet Indien navarro diplomé d’anthropologie ayant écrit sur la fantasy (1) et Babylon 5 avait débuté sur Star Wars avec les deux livres de "L’aurore de la victoire" (2), la spectaculaire invasion de Corruscant coincidant avec la naissance de Ben Skywalker, fils de Luke et de Mara.
Ce qui pourrait apparaître ici comme un épisode classique apparait en fait subtil. Que ce soit les révélations sur Zonama Sekot et Tahiri ou bien le capitaine impérial Davis qui affirme "Il est plus facile de demander pardon, que d’obtenir une autorisation", une démarche à rapprocher de celle d’Anakin Solo dans "Conquête". Greg Reyes se serait-il plagié lui-même ? Mais en réalité ceci nous renseigne sur l’identité et le destin de Davis.

(1) "Les royaumes d’épine et d’os" chez Fleuve Noir
(2) : "Conquête" & "Renaissance"

Damien Dhondt

Greg Keyes _ L’ultime prophétie (The final prophecy, trad. Brigitte Soelzer) _ Fleuve Noir (Le nouvel ordre jedi : Star Wars 65) _ Inédit, poche, 314p. 5, 50 euros






Retour au sommaire