SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  A Home At The End Of The World
"A Home At The End Of The World"
de

Warner Home Vidéo catalogue #38964

1 dvd 9

LANGUES : ANGLAIS 5.1 DOLBY DIGITAL
SOUS-TITRES : Anglais, français et espagnol

Image : 3.5/5
Son : 2,5/5
Interactivité : 1

Dvd sorti aux U.S.A (Format ntsc zone 1) le 2 Novembre 2004 et que vous pouvez vous procurer dans les magasins spécialisés.

Je ne reparlerai pas entièrement du film, reportez-vous pour cela à la Rubrique « critique ». Cependant, il est important de préciser que ce film n’est pas un "divertissement ", mais c’est une très belle et profonde pensée sur l’être humain et sur la vie. Ne le choisissez donc pas pour une soirée entre amis ou pour un samedi soir car c’est ici a une grande réflexion à laquelle on vous invite.

Le transfert :
Source d’origine : Format 2.39.1 (Super 35) à partir de l’internégatif 35 mm, parfaitement formaté à 2.39. en 16/9

Transféré à partir de l’interpositif 35mm, l’image est d’une qualité très satisfaisante durant toute la durée du métrage, avec un excellent étalonnage et des couleurs très bien saturées. On remarquera une différence visuelle notable entre les couleurs des années 60’ du début du film comparée aux images du présent. Dans l’ensemble les images sont fines et très bien rendues. Dans certains plans une texture quelque peu graineuse peut apparaître mais elle fait partie de la manière dont le film est raconté et ceci ajoute une certaine ambiance qui est tout à fait volontaire. Il n’y a pas de contours vidéo particulièrement voyants mais parfois la compression casse légèrement les plus petits détails dans certains arrières plans.

Top image : Ici aucune image spécialement "saisissante" mais de très beaux plans visuels avec souvent une belle image due à un magnifique CinémaScope.

Le son : Même si le transfert de la piste originale dolby est en tout point parfaite, les voix des acteurs sonnent souvent un peu "faux" et relèvent du redoublage automatique. Vous pourrez remarquer que parfois la synchronisation est en léger décalage avec l’image. Les enceintes arrières sont rarement utilisées avec simplement la musique remplissant tout le champ sonore. Tout le son provient donc des 3 canaux frontaux ce qui amène une dimension sonore très limite : mais ce n’est pas le but recherché

Top son : Rien de grandiose à signaler mais ce n’est également pas le but recherché ici que de faire sauter votre plafond.

LES BONUS :

Un reportage intitulé "The journey home"

FINAL : Même si l’image n’est pas la plus foudroyante qu’un dvd peut apporter, elle est parfaitement adaptée au film et à son histoire et vous en oublierez très vites ses imperfections aussi bien visuelles que sonores et serez très certainement emportés par le jeu magnifique des comédiens qui ne vous laisseront pas indifférents... Ce film touchera tout le monde à plusieurs niveaux et personne ne pourra rester insensible à cette folle histoire tellement vraie. Et pour les plus sensibles : Ayez votre boite de kleenex à portée de mains.

Marc Sessego



Retour au sommaire