SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  Le regard des furies



"Le regard des furies"
de
Javier Negrete

Editeur :
L’Atalante (26 avril 2002)
 

"Le regard des furies"
de Javier Negrete



+++++


Javier Negrete faisait partie de la liste d’auteurs espagnols que nous conseillait Juan Miguel Aguilera dans son entretien. Après la lecture de ce livre, je ne peux qu’approuver ce choix et espérer lire les autres aussi.


Le personnage central du récit, Erèmos est un génète, un sur-homme créé en laboratoire pour les besoins de l’Honyc. Dans les situations désespérées, elle fait appel à lui. Suite à la loi Chang, la chasse aux génètes est ouverte et Erèmos est mis en hibernation pour être réveillé dans des temps meilleurs. Quand un vaisseau triton s’échoue sur Rhadamante, tout naturellement, la compagnie y voit l’occasion de mettre la main sur la technologie hyper-luminique et le rappelle au service. Les Tritons ont toujours gardé jalousement leur savoir et menacent l’humanité de destruction si elle ne lui rend pas cette technologie dans un délai de treize jours. L’enjeu est de taille, le compte à rebours commence...


Le personnage du sur-homme n’est pas nouveau, mais est traité ici avec originalité. Tout au long du récit, nous pouvons suivre l’évolution d’Erèmos vers des réactions plus humaines, non calculées. L’auteur arrive à nous rendre ce tueur sympathique et surtout à oublier son statut de génète pour voir en lui, un homme. L’interrogation est d’ailleurs toujours là : qu’est-ce qui le rendrait moins humain que nous ? Est-ce que les retouches génétiques, cybernétiques lui enlèvent le droit à des sentiments ? En quoi est-il tellement différent ? Sa manie de cerner les choix par A), B), ... est agaçante mais en accord avec un cerveau proche de l’ordinateur. L’ultimatum des Tritons rétrécit le cadre de l’action et permet à l’auteur au long des 400 pages de s’étendre sur les petits faits qui font toute la saveur de la vie (rencontre avec Clara, ...). Javier est aussi passé maître dans l’art du suspense en rajoutant une deuxième date butoir, celle de la mort d’Erèmos ! Parallèlement, les 2 menaces suivent leur cours, l’une vers un destin contre lequel se battent Erèmos et l’autre vers la disparition inéluctable de ce dernier. Quelle plus belle leçon donner, que de défendre les personnes qui vous refusent le statut de frère ? Javier sait aussi ménager ses effets, il suffit de voir comment se termine le duel de Kraul à Lusitania pour comprendre qu’il est plein de surprises. Un très beau livre qui, se lit très facilement et nous interpelle sur l’égalité entre les hommes.


Le Regard des furies, Javier Negrete, L’Atalante : La dentelle du cygne. Traduction : Christophe Josse, 412 p.


François SCHNEBELEN







Retour au sommaire