SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  G - L -  L’empire de la terreur
"L’empire de la terreur"
de Roger Corman

Titre : Tales of Terror
Réal : Roger Corman
Avec : Vincent Price
Peter Lorre
Basil Rathbone
Debra Paget

Durée : minutes
Origine : USA
Année : 1961
Genre : Fantastique
Editeur : Warner

4/6

Résumé :

Trois contes de terreur, inspirés par Edgar Allan Poe. Dans le premier (Morella) une jeune femme vient retrouver son père et découvre un terrible secret. Dans le second (Le Chat Noir), un ivrogne détestant les chats sera puni du meurtre de sa femme et de son amant. Dans le dernier (L’Etrange Cas de Mr Waldemar), un hypnotiseur utilise ses talents pour faire chanter une femme en gardant en vie son mari normalement décédé.

Critiques :

Roger Corman poursuit son cycle consacré à Poe et glisse largement dans la parodie, au point que le film n’est jamais effrayant. Seule la première histoire se veut classique, avec une ambiance inspirée par "la Chute de la Maison Usher". Courte, rythmée et bien menée, elle additionne les révélations et se conclut par une belle chute, hélas gâchée par un final inutilement spectaculaire qui pâtit en outre d’effets spéciaux des plus médiocres.
La seconde histoire, de loin la plus longue et la plus intéressante, nous convie surtout à un véritable duel de cabotinage entre Peter Lorre et Vincent Price, lesquels se laissent aller à une hilarante démonstration de leur talent de goûteur de vin. Price humecte délicatement ses lèvres avec un petit récipient tandis que Lorre avale des verres entiers. Le reste du sketch joue totalement sur l’humour et multiplie les séquences cocasses, Lorre se voyant décapiter par ses victimes ou souffrant d’hallucinations diverses. La chute est amusante pour ceux qui ne connaissent pas l’intrigue mais le tout se traîne quand même un peu trop pour convaincre.
Le dernier segment est un peu plus sérieux mais l’humour noir domine et on pense aux récits style "Tales from the Crypt" avec cette vengeance post-mortem.
Les trois scénarios, signés Richard Matheson, sont efficaces, les acteurs tous excellents et l’humour assez drôles mais le manque de moyens est souvent patent tandis que la direction de Corman abuse parfois d’effets faciles (objectifs déformés ou bizarres pour traduire la peur ou l’ivresse) et l’ensemble est indubitablement daté.
Plutôt agréable à suivre, malgré tout !


SI VOUS AVEZ AIME CE FILM, ESSAYEZ EGALEMENT :

-  Histoires d’Outre-Tombe
-  La Chute de la Maison Usher
-  Le Train des Epouvantes

Pizzoferrato Fred (2005)



Retour au sommaire