SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  Le Roi D’Août



"Le Roi D’Août"
de
Michel Pagel

Editeur :
Flammarion (3 mars 2002)
 

"Le Roi D’Août"
de Michel Pagel



++++


J’ai lu et ouï dire à propos de ce Roi d’août qu’il s’agissait d’un roman historique teinté de fantastique. Restrictive autant que négative, une telle formulation semblerait dire de ce roman qu’il ne sait pas très bien où se situer. La réalité, c’est que Le Roi d’août est un incontestable et superbe roman fantastique tout autant qu’il est un roman d’une grande fidélité à l’Histoire. Comment cela est-il possible ? Explications.


Le Roi d’août nous conte l’histoire de Philippe II Auguste, roi de France, depuis son adolescence jusqu’à la célèbre bataille de Bouvines. Il nous retrace, avec une précision méticuleuse, les heurts et les malheurs du roi, la croisade à laquelle il a participé, ses démêlés avec sa famille, avec les grands feudataires, les souverains étrangers - les Plantagenêts surtout - et la papauté. Et à y regarder d’un peu plus près, Michel Pagel, en écrivain accompli, nous propose en outre plusieurs itinéraires parallèles et convergents à la fois : le parcours historique que nous venons d’évoquer ; l’histoire d’une amitié à tout le moins houleuse entre Philippe et Renaud de Dammartin, son compagnon d’enfance, dont l’importance est loin d’être négligeable dans le déroulement du récit ; les amours successives du souverain pour Isabelle, puis Agnès, et enfin Isambour, sur lesquelles plane le spectre d’une étrange créature appelée Lysamour.


Mais, au fait, que nous dit l’Histoire : “Dès le lendemain de la cérémonie (du mariage), pour des raisons mystérieuses, il (Philippe) décide de se séparer d’elle (Isambour)... ” [Grand Larousse Encyclopédique en 10 vols. - Tome 8e - 1963]


Je n’ai pas interrogé Michel Pagel à ce sujet, mais quelque chose me dit que ces raisons mystérieuses de doivent pas être totalement étrangères à sa décision de s’emparer un jour de l’histoire de Philippe Auguste pour en faire un roman qui, dès son prologue de près de 40 pages, nous plonge on ne peut mieux dans le fantastique le plus débridé : Philippe ne serait autre qu’un demi-humain depuis que son ancêtre Hugues Capet a copulé avec une créature non humaine. C’est cette semi-humanité qui va lui permettre de vaincre Henri II d’Angleterre. C’est cette semi-humanité qui va déclencher chez lui une sexualité des plus troubles. C’est cette semi-humanité qui va le pousser à se séparer, sitôt marié, de la belle Isambour dont la nature véritable lui permettra, plus tard, d’éviter bien des pièges et de remporter la décisive bataille de Bouvines.


S’il s’agit donc indéniablement d’un roman fantastique, il s’agit tout autant d’un roman historique, où l’Histoire se trouve complètement revisitée, mais non pas à la manière d’un Alexandre Dumas ou d’un Walter Scott qui nous corrigeaient les événements en faveur de héros plus ou moins authentiques, mais bien à celle, toute nouvelle, de ce nouveau courant initié par les Valerio Evangelisti avec son Nostradamus ou Juan Miguel Aguilera avec La Folie de Dieu et dont Michel Pagel emprunte à son tour la trace.


Un formidable pari totalement réussi.


Le Roi D’Août, Michel Pagel. Éditions Flammarion. 622 p.


Jean-Pierre Fontana






Retour au sommaire