SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Yureka 1,2,3,4,5,6,7,8,9

"Yureka 1,2,3,4,5,6,7,8,9" de Son Hee Joon, Kim Youn Kyung

9/10

L’aventurier Lotto vient d’arriver dans une ville d’héroïc-fantasy. Son apparition me semble assez curieuse (sort de téléportation ? ). En fait, il vient de se connecter à Lost Saga le jeu virtuel (1). Et c’est parti : on explore, on combat des monstres, on ramasse trésors et objets magiques et on comptabilise les points d’expérience. Cela rappelle quelque chose à certains ? A travers les aventures virtuelles de trois lycéens on découvre une transposition des parties de Donjons & Dragons avec son lot de tracas : les joueurs qui ne se présentent pas à la partie suivante (ici des déconnections intempestives), les autres joueurs qui s’amusent à faire tomber leurs collègues dans les pièges ou bien ceux qui ne participent pas au combat mais attendent patiemment le décès des héros pour récupérer leurs objets magiques (moi, je suis en terrain connu).
Peu à peu on découvre les implications pratiques des connections et aussi ses limites. Légalement il est interdit de se représenter avec une apparence différente. Pourtant lorsque Lotto se connecte il se retrouve avec l’aspect d’une ravissante jeune femme. Interrogations en cascade, d’autant plus que les possibilités du dit personnage sont hors-normes, puis lors d’une nouvelle reconnection il se retrouve sous son aspect normal alors que la jeune femme nommée Yureka se retrouve en tant que Pnj. On devine des difficultés à l’arrière-plan, en prime certains PNJs (gérés par l’ordinateur) commencent à manifester des vélléités d’indépendance.
En prime la situation se complique. Il existe des phénomènes incompréhensibles cachés dans Lost Saga. Tout d’abord mentionnons le phénomène appelé "Hidden Pièce" : un système caché par le programmeur et que les joueurs sont censés découvrir. L’un des joueurs surpuissant explore le jeu et semble travailler pour une société concurrente. Une employée du jeu éprouve une haine féroce pour Lotto et ses amis en raison...du massacre de sa famille. Une minute n’était-ce pas dans le jeu ? Alors pourquoi ? Quoiqu’il en soit la haine se répercute dans l’univers réel. Je crois avoir déjà précisé que la situation se compliquait.
Le dessin élégant s’ajoute à l’humour du scénariste qui fait parler ses personnages :
"-Pourquoi tu apparais toujours plus grand que moi ? Tu profites du favoritisme de la dessinatrice !
- Va voir la dessinatrice toi-même si t’es pas content."

(1) : le scénariste s’est inspiré d’Ultima Online

Damien Dhondt

Scénario : Son Hee Joon, Dessin : Kim Youn Kyung _ Tokebi _ Inédit, poche, noir & blanc, 182p. 6,95 euros



Retour au sommaire