SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  M - R -  Resident Evil Apocalypse
"Resident Evil Apocalypse"
de

Columbia Tristar home entertainment #03795

2 dvd 9 (dvd 9 : dvd double couche avec passage automatique d’une couche à l’autre pouvant entraîner une très légère pause).

LANGUES : ANGLAIS 5.1 DOLBY DIGITAL
SOUS TITRES : Anglais

Image : 4.5/5
Son : 5/5
Interactivité : 2

Dvd sorti aux U.S.A (Format NTSC zone 1) le 28 décembre 2004 et que vous pouvez vous procurer dans les magasins spécialisés.

Je ne reparlerai pas entièrement du film, reportez vous à la Rubrique “films”...

Cependant et pour ma part, je pense qu’il est important de préciser que ce film est la suite d’une adaptation d’un jeu vidéo pour les 13/18 ans et qu’en aucune manière il n’est destiné à transmettre un quelconque message quel qu’il soit. Si vous voulez voir un film à message, allez voir le dernier Techiné mais surtout pas “Resident Evil : Apocalypse” ! C’est le type de film que vous vous regardez entre copains le samedi soir ou lors d’une "party" pour bien vous marrer, et croyez moi, l’association Paul W.S. Anderson (Scénariste) - Alexander Witt (Metteur en scène) fait mouche !

Dernière chose, et peut être la plus importante : On ne peut apprécier pleinement ce film que si l’on connaît le jeu et si l’on y a joué, c’est encore plus "fun" de voir Milla et Sienna "dégommer" les zombies et autres monstres .... Amateurs de films d’horreur et de jeux vidéo vous apprécierez !.

Le transfert :
Source d’origine : Format 2.39.1(Super 35) à partir d’un master Haute Définition 1080 24 I/S, parfaitement formaté à 2.40.

Masterisé et transféré à la source même en haute définition, le transfert est superbe.

Excellent étalonnage des couleurs : les couleurs “chairs” sont tres bien reproduites sans effet numérique ou digital notoires et ce malgré les effets spéciaux. Il y a un contraste des noirs stupéfiant. Tous les éléments visuels sont bien rendus bien qu’il y ait une multitude de plans tres difficiles à recréer pour la compression du dvd mais ce transfert s’en tire "haut la main". Dans quelques scènes on peut toutefois noter une très légère pixélisation de la compression.

A noter : quasiment aucun contour vidéo, la cinématographie (photographie) est absolument fantastique, avec de très nombreux plans qui rappellent le jeu vidéo. (Vous verrez par exemple les acteurs filmés tirant sur les zombies comme dans le jeu !!).

Top image : Le combat contre les monstres dans l’église avec Alice (Milla Jovovich) et Jill Valentine (Sienna Guillory). Vous êtes dans le jeu !!....Ce n’est pas très catholique dans une église mais ce n’est qu’un film !.

Le son : Anglais Dolby digital 5.1 Notons que pour un rendu optimal de la piste 5.1 (enregistrée à 480 bit/secondes).

Sony n’a pas jugé important d’incorporer une piste française même en dolby stéréo 2.0. Il n’y a donc que de l’anglais avec des sous titres anglais ce qui réserve ce dvd, en priorité, aux anglophiles. Etant donné la qualité et l’apport technique d’un dvd je trouve cela presque inacceptable, tout le monde n’ayant pas la chance d’être bilingue. Et même si ce dvd est destiné au marché U.S., qu’en est il de l’espagnol par exemple ? ?. (Cette communauté étant extrêmement présente aux Etats Unis).

Le dolby digital 5.1 anglais est une véritable “ salle de gym ” pour vos enceintes avec des basses à proprement parler “ aux kilos ”, incroyables de vérité et de punch et ... sur les 6 canaux simultanément !!. Si vous possédez un caisson celui-ci reproduira des basses allant jusqu’à -25 hertz, ou pour simplifier : quand j’ai testé le dvd on m’a demandé si je voulais faire sauter les murs et le plafond !

La plupart des passages "son" sont très directionnels et vous suivez l’action avec une incroyable précision bien que les éléments visuels ne soient pas présents à l’écran.

L’image du champ sonore est constamment présente à 360 degrés pour un résultat foudroyant avec une localisation extrêmement précise d’effets particulièrement difficiles à rendre : Ceux dont l’emplacement est situé hors champ de l’écran sont présents tout de même dans le champ sonore et les canaux arrières sont utilisés fréquemment de manière optimale. C’est donc une bande son qui vous place pendant presque 90 minutes au centre même de l’action que ce soit en extérieur, intérieur ou dans un endroit bourré de zombies.

Top son : Alice alias Milla Jovovich tirant sur les monstres dans l’église, vous devenez pratiquement la balle.

LES BONUS :

1) Commentaire du metteur en scène Alexander Witt, du producteur Jeremy Bolt et du producteur exécutif Robert Kulzer.

2) Commentaires des membres du casting : Milla Jovovich, Oded Fehr, Sienna Gillory.

3) Commentaires du scénariste Paul W.S. Anderson

4) Bandes annonces : Boogeyman et Steamboy

5) 20 scènes coupées.

6) Les ratages des acteurs.

7) Resident Evil Réanimé, le making off en 6 parties.

8) Les malfaisances d’une corporation : Similarités entre la société Umberalla et le monde réel.

9) Un documentaire : Les femmes dans les films d’action.

10) Symphonie du mal : Les effets spéciaux du film.

11) Galerie de posters et les gagnants d’un concours de posters qui fut lancé à la sortie du film.

Au Final : Un film véritablement “ coup de poing ” au transfert superbe mais qui manque de peu l’appellation de référence avec une bande son qui, par son seul côté fun, vous donnera envie de revoir le film, ou certaines séquences, plusieurs fois.

Superbe enregistrement des effets sonores.
Superbe enregistrement de la musique
Superbe transfert de la photographie

Image : 4.5/5
Son : 5/5
Interactivité : 2

Marc Sessego



Retour au sommaire