SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Le Cocon

"Le Cocon" de Okasaki

9/10

"Ma vie sera dure mais elle me plaira"

Dans Une battante une dessinatrice de pub poursuit son existence malgré les obstacles. La réunion de l’art et de la passion rappelle Declic Amoureux du même auteur, alors que BX reposait d’avantage sur l’affrontement.

Dans ces deux mangas (1) Mari Okasaki nous avait procuré des portraits de femmes mélant sensualité et personnalité. Ici nous sommes dans un registre différent. Ces six histoires traitent de l’amour mais vécues par des personnes tourmentées avec parfois une atmosphère morbide.

L’amour est possible mais l’essentiel est de le rencontrer. Dans Transparente comme l’eau l’héroïne est un célèbre modèle pour les mains, mais les gens ont beau voir ses mains dans les publicités elle leur est invisible. Dans Le cocon si l’amour existe Shiori ne peut le connaître car elle est victime d’ "hikikomori" : phénomène de réclusion qui empêche les gens de sortir de chez eux. Or voici que surgissant du monde extérieur la petite-amie du précédent propriétaire débarque, espérant le retrouver après un an d’absence. Nous retrouvons une des autres constantes de cette mangaka. Le contraste est une excellente méthode pour différencier les personnes et les pousser à agir.

Mais que faire quand il est trop tard ? Dans La robe une jeune fille ne veut plus quitter sa robe, dernier cadeau de son petit-ami décédé. De même Kaezoshi nous amène dans le Japon féodal : une époque sombre où les monstres viennent dévorer les morts. Mais même la mort ne peut séparer les amoureux.
Les amoureux du ciel est une histoire apparement des plus classique : l’amour impossible. Les deux amoureux sont en effet trop semblables,... pas vraiment humains.

(1) éd. Delcourt

Damien Dhondt

Auteur : Mari Okazadi _ Editeur : Delcourt (janvier 2005)_ (Yawarakai Kara, traduction Tomoko Okada) _Inédit, poche, noir & blanc, sens de lecture japonais, 194p. 5,75 euros



Retour au sommaire