SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Interviews -  Comédien de doublage : Paycheck
Interview de Comédien de doublage : Paycheck
Par Laurent Girard

Dernier ajout : mercredi 26 janvier 2005

"Comédien de doublage : Paycheck "

PAYCHECK

V.F. : JULIETTE DEGENNE
V.O. : Uma Thurman

Mémoires d’une comédienne : Depuis mon enfance, j’étais attirée par le cinéma et les comédies musicales ! A partir de douze ans, j’ai commencé par la danse classique de façon très sérieuse au Conservatoire National Supérieur de Paris de 1972 à 1978. Comme je voulais devenir comédienne, par curiosité, j’ai décidé de passer tous mes étés à suivre des cours de théâtre à partir de 1975. Alors, on ne me voyait carrément plus au cours de danse et dans les stages, du coup, je suis devenue l’assistante du professeur pour les cours de danse pour comédiens (rires) ! C’était une révélation pour moi, mon entourage m’encourageait dans cette direction. Plus tard, j’ai joué et dansé dans « Napoléon » (1984/1986) au Théâtre Marigny avec Serge Lama. Je n’ai pas assisté à la tournée, donc je suis restée sur Paris. Par chance, l’assistant de Georgio Strehler m’avait repéré dans cette comédie musicale, j’ai été engagée dans « L’opéra de Quat’sous » (1986/98). Grâce à la danse, j’ai pu rencontré mon maître Georgio Strehler (1921-1997), un des plus grands metteurs en scène de théâtre européen !
Talent au service du doublage : C’est arrivé à un moment donné où je tournais moins et/ou ça m’arrangeait un peu de ne pas partir tourner parce que j’avais quand même envie d’élever ma fille ! Je n’étais pas tellement disponible mais il y a eu quand même quelques fidèles qui m’appelaient régulièrement pour deux petits rôles par an à partir de 1987 !
1994, année décisive avec Sandra Bullock et Uma Thurman : J’avais très peu d’expériences ! « Speed » était mon premier long métrage et « Pulp Fiction » est arrivé très vite. J’ai enchaîné sur des rôles importants mais ce ne m’a pas empêché de faire encore des ambiances ! Je n’ai pas eu les heures d’attente comme certains collègues. J’ai été assez gâtée avec quelques films cultes (rires) !
Ses actrices préférées : J’adore Ashley Judd mais je préfère tout de même Uma Thurman car elle a toujours un petit décalage de folie chez elle. J’ai doublé Gwyneth Paltrow mais elle est beaucoup trop légère pour moi, ça passait pour l’ambiance de « Se7en » (1995) parce que son personnage était déprimé, ce n’est pas l’actrice que je revendiquerais le plus (rires). Je me suis éclatée sur Nicole Kidman dans « Moulin Rouge » pour raccord vocal entre les dialogues et les amorces des chansons, c’est l’un des films que j’ai préféré doubler avec ses scènes de tempérament. J’aime beaucoup aussi Jenna Elfman, en tout cas, je me suis régalée dans « Au nom d’Anna » (2000). Finalement, je préfère les films lives que les cartoons qui ne me permettent pas de me plonger totalement dans l’univers du personnage.


Retour au sommaire