SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Clone Wars 5 : les Meilleures Lames

"Clone Wars 5 : les Meilleures Lames" de Blackman, Giorello, Anderson, Ostrander, Badeaux, Durruthy, Badeaux, Barlow, Hoon

8/10

"Le sénat brade les droits fondamentaux sur lesquels la République a été fondée ! Vous imaginez que le tyran que vous êtes en train de créer vous les restituera, une fois la crise passée ?

Cet album est l’occasion du retour dans la saga d’Obi-Wan, porté disparu avec le clone A-17 (Alpha) depuis la bataille de Jabiim (1). Les deux combattants de la République sont aux mains d’Asajj Ventress la Jedi sombre dont on découvre ici l’origine. Mais une caractéristique des héros de Star Wars est de toujours réussir leur évasion.

Parallèlement les sénateurs Bail Organa et Mon Mothma (déjà aperçus dans le tome 4) s’opposent à la prise de pouvoir progressive de Palpatine. Mais une aide leur a été promise, celle de l’ancien chancelier Valorium. Bon, il est peu probable qu’il soit présent dans l’Episode III, de même que Maître Ronhar Kim et son Padawan Tap-Nar-Pal qui ont eut une idée afin de démasquer le Sith se cachant au sein du Sénat. Il suffit que le taux de midi-chlorelle de chaque sénateur soit mesuré, un taux élevé révélant l’identité du Sith. Evidement il est peu probable que les Sénateurs acceptent. Mais la solution est simple : il suffit que le Chancelier Palpatine donne l’exemple en passant le test en premier. Mais d’abord les deux Jedi doivent remplir une mission de pure routine avec le soutien de la flotte spatiale du capitaine Pellaeon (2).
A première vue l’excellence du dessin de Jan Duursema manque dans cet album. Mais les traits de Giorello font parfaitement ressortir l’atmosphère sombre de la prison. Quant au dessin de Badeaux il repose sur la subtilité comme lorsque Bail Organa s’oppose verbalement à Palpatine et que les gardes rouges du Chancelier s’approchent progressivement de lui.

Le nouveau venu Hoon présente un dessin de style asiatique surprenant dans cet univers. Mais l’épisode consacré à Yoda méritait un dessin atypique et qui de plus correspond à un contexte hi-tech qui ne transparaît pas habituellement dans les films comme dans les BD.

Sur la planète Thustra le roi idéaliste a décidé de rejoindre le camp des Séparatistes. Les attaques suicides des habitants ont décapité le commandement et les deux jeunes Padawans privés de leur maître ont la surprise de voir débarquer Maître Yoda, venu non combattre mais discuter avec l’ennemi. Quelle est la bonne méthode : la diplomatie ou le combat ? Peut-être aucune.

(1) : cf. Clone Wars tome 3
(2) : le futur bras droit de l’Amiral Thrawn apparu dans L’Héritier de l’Empire

Damien Dhondt

Scénario : Haden Blackman, Dessin : Tomàs Giorello, Couleurs : Brad Anderson (Star Wars Republic #60 Hate and fear)
Scénario : John Ostrander, Dessin : Brandon Badeaux, Encrage : Armando Durruthy, Couleurs : Brad Anderson (Star Wars Republic #61 Dead Ends)
Scénario : John Ostrander, Dessin : Tomàs Giorello, Encrage : Brad Anderson (Star Wars Republic #62 No Man’s Land)
Scénario : John Ostrander, Dessin : Brandon Badeaux, Couleurs : Brad Anderson (Star Wars Republic #64 Bllodlines)
Scénario : Jeremy Barlow, Dessin & couleurs : Hoon (Star Wars Jedi Yoda)
Les meilleures lames (Clone Wars 5)_ Traduction : Anne Capuron
Delcourt (janvier 2005)_ Inédit, moyen format, couleurs, 114p. 12,50 euros



Retour au sommaire