SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  Les Annales du disque-monde, tome 18 : Masquarade



"Les Annales du disque-monde, tome 18 : Masquarade"
de
Terry Pratchett

Editeur :
L’Atalante (26 octobre 2001)
 

"Les Annales du disque-monde, tome 18 : Masquarade"
de Terry Pratchett



++++


Depuis le départ de Magrat Goussedail pour le château de Lancre (cf. Nobliaux et sorcières), nos sorcières ne sont plus trois. Car on n’est réellement soeurcières qu’au nombre de trois. Il se trouve justement que Nounou Ogg et Mémé Ciredutemps ont choisi Agnès Créttine pour cet emploi à temps plein. Sauf que cette dernière est partie à l’Opéra d’Ankh-Morpork, place de Pseudopolis, pour y faire carrière. À chacun sa voie. Le pape de la fantasy burlesque anglaise a encore frappé. Deux coups ! Le premier a atteint monsieur Pignole, tueur de rats professionnel de cette bâtisse labyrinthique. Pauvre monsieur Pignole, on l’a retrouvé pendu. Le second coup, c’est ce bon docteur Soucage, maître de chœur, qui en a écopé : mort étranglé. Et pour le troisième... à qui le tour ? Qui se cache derrière ses meurtres ? Un fantôme et son rire dément bien sûr. Pour la première de la Trivialta, avec Enrico Basilica, Christine et Agnès Perdita X. dans les principaux rôles, le fantôme passera encore à l’action. C’est pourtant sans compter sur nos deux sorcières, sur la mobilisation d’une partie de l’équipe du Guet, sur l’infiltration au sein de l’Opéra d’un membre de la police secrète. Chaque protagoniste se dévoilera un peu plus. Masque en rade ? Non point. Un seul tombera : le masque du coupable. Après s’être attaqué au 9e art et à la musique, Pratchett s’attache à l’opéra dans un pseudo polar comique avec comme toile de fond le roman de Gaston Leroux, Le Fantôme de l’Opéra. Masquarade, hommage à l’une des principales chansons de l’œuvre cinématographique Le Fantôme de l’Opéra, est un ton plus léger que le précédent roman, tourné sur le politique. L’opéra, selon Pratchett, ne doit pas rester le bastion d’une classe dirigeante mais doit s’ouvrir à tous. Culture des élites contre culture populaire ? On saluera à nouveau l’immense talent de l’illustrateur Josh Kirby, récemment disparu, pour rendre l’univers foisonnant de Pratchett. The show must go on !


Masquarade, Terry Pratchett, L’Atalante. Traduction : Patrick Couton. 384 p.


A. Marcinkowski






Retour au sommaire