SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Le Navire SF Mag - Episode I

"Le Navire SF Mag - Episode I" de Grégory Covin - Albert Sechao

Le Navire SF Mag - Episode I


Voir les trois planches de la BD ci-dessous après le texte de présentation

Présentation du dessinateur : Albert Sechao

Albert Sechao, 19 ans. J’ai obtenu mon BEP IAG PFI (équivalent de la PAO) en 2003. A 13 ans j’dessine des petite BD (manga) pour me venger sur les profs (en BD, tout est permis) et je dessine des portraits. J’ai découvert les comics à l’âge de 15 ans, grâce à Spawn, Darkness, et je suis tombé amoureux du style de dessin, tant que je me suis fait remarquer par Nico B. de Highlight au salon de BD de Colomiers, qui m’a par la suite confié à Climax.

A l’époque, Ed (j’crois) m’avait testé sur Reflex et puis m’a conseillé de terminer mes études et de revenir un peu plus vieux (j’avais 16 ans). Entre temps, j’ai développé m’a technique et j’ai pu, vers 17 ans, faire ma première exposition de comics américains à Blagnac. Au passage, j’ai inauguré le premier journal de mon lycée (Jolimont). A 18 ans, j’ai arrêté les études (j’étais le plus pourri du cerveau en classe, tout le monde croyait que j’allais me réincarner en lombric), travaillé pour diverses associations, sérigraphies, et trucs de pub (qui m’ont fait signer mes premiers droits d’auteur) ; puis d’autres petits boulot (serveur, chantier, etc..). Aujourd’hui j’suis ouvrier chez Siemens (sniff) mais ce sont des horaires qui me conviennent et qui paient bien. Puis, à 19 ans, j’suis revenu vers Climax et voilà, on connaît la suite.

Présentation du scénariste : Grégory Covin

C’est fin 2003 que j’arrive dans l’équipe de Science Fiction Magazine. Poli, je fais ce qu’on me dit, sans penser que dans les mois qui vont suivre, je vais me foutre de la gueule de tout le monde. Les mecs, les filles, le chef. Pour le moment, je m’épargne, parce que je m’aime bien. Pour tout vous dire, je viens à l’instant de terminer le troisième épisode, qui est une parodie du Seigneur des Anneaux, et l’équipe en prend pour son grade.

Je n’ai pas beaucoup d’expérience dans la BD, bien que j’en lise beaucoup. Mais lire et écrire, ça fait deux. J’ai été dans l’association Climax pendant environ un an, scénarisé La Quête, une BD de 10 pages dessinée par David Lanaspa, publiée dans La Cité des Bulles 3 et 4 ; j’ai principalement été vice-président et scénariste de l’asso Loup Hurlant. J’ai beaucoup appris dans ces deux associations, tout autant les termes à utiliser quand on écrit un scénario, que la façon de concevoir une histoire, surtout les courtes, les plus difficiles à écrire. Parce que j’ai tendance à beaucoup parler. J’ai rencontré des gens sympathiques et doués, dans ces deux asso, ce qui fait que l’envie de faire de la BD ne m’a jamais quitté. Même quand je n’étais plus au contact de dessinateurs. J’ai donc, un jour, proposé à l’équipe SF Mag de réaliser une BD courte la mettant en scène. J’ai écrit les deux premiers épisodes, leur ai proposés, et plusieurs mois plus tard, grâce à l’équipe Climax, le premier voit le jour.

Scénaristiquement, ce n’est pas mon préféré, il pose les bases sans aller assez loin dans la folie ; mais les dessins sont très chouettes, tout a fait ce que j’imaginais. Etant donné que les épisodes 2 et 3 sont bien meilleurs, si le dessin est aussi bon, ça va déchirer ! (ben oui, je fais ma petite promo !) J

Un grand merci à Pierre Minne, le président de Climax, qui a permis à cette BD de voir le jour.

Présentation de l’association : Climax Comics

Créée il y a plus de 6 ans, notre structure a pour but d’aider de jeunes auteurs ambitieux à créer et à publier des bandes-dessinées s’inscrivant dans la lignée des comic books américains. Bien évidemment, notre démarche est associative et le but est avant tout de faire ses premières armes, pas de s’enrichir ! La passion pour le médium et l’envie de se professionnaliser sont véritablement les moteurs de notre action qui, rappelons le, reste "amateur" au sens le plus noble du terme.
Mais "amateur" ne signifie pas pour autant sans résultat ni efficacité. Avec une équipe régulière regroupant une quinzaine de créateurs (scénaristes, dessinateurs, coloristes, lettreurs), l’association a d’ores et déjà publié plusieurs magazines (dont SPELL, 3 numéros, le quatrième en parution) et compte bien continuer prochainement avec la parution d’une nouvelle revue compilant le meilleur des créations Climax.
De plus, Climax met un point d’honneur à rencontrer ses lecteurs en participant à de nombreux festivals en France métropolitaine. N’hésitez donc à venir nous voir au festival d’Angoulêmes, aux 24h du comicbook de Bordeaux, au festival bd de Valenciennes, à Paris BD Expo, ou même au festival de BD de Mandelieu (06) ! Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents et sommes plus que disposés à échanger avec vous sur nos productions.
Grâce aux multiples talents qui l’ont enrichie, Climax est donc aujourd’hui une association qui a su se faire une petite place dans le comic book amateur en France et elle entend bien poursuivre sa route vers une amélioration qualitative et quantitative de sa production.

CLIMAX



Retour au sommaire