SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Ombres : T.7 - Le Tableau

"Ombres : T.7 - Le Tableau" de Jean Dufaux et Lucien Rollin

Glénat
9/10

Pour tenter de retrouver Bernard, dont elle est amoureuse, Laurence Dolan, la jolie infirmière, doit aider un mystérieux commanditaire. Après le crâne du dieu Ozbek, le sablier et tout ce qui composait la cargaison du Solitaire, elle doit mettre la main sur un tableau qui se trouvait également sur le navire. Les éléments, ainsi réunis dans la cale, exorciseront la malédiction du bateau fantôme. Laurence poursuit donc sa quête pour rejoindre son éternel amour. Son parcours l’emmène dans l’ancienne demeure des Del’Sorgia. Cependant ce tableau est convoité par tous ceux qui cherchent à mettre fin à leurs errances, car il permet le lien entre présent et passé. Mais le temps est-il le même pour tous les antagonistes ? Laurence pourra-t-elle déjouer tous les pièges et rejoindre enfin Bernard emporté par les fantômes ?

Ce septième album clôt la série Ombres, débutée en 1998. Avec cette aventure mystérieuse, fantastique, Jean Dufaux réunit trois grands mythes qui lui sont chers : celui de l’amour fou qui perdure au-delà de la mort et des apparences, celui de la mort elle-même, qui vient demander des comptes sous la forme de fantômes, puis la lutte contre le temps, contre le fameux sablier qui sert de « fil d’Ariane » dans ce dédale de péripéties. Il reprend également le thème du double, de celui de l’ombre, ce double sans qui la personnalité disparaît. Usant de lieux sans noms, sans identité, (la ville est un port qui ressemble à Saint-Malo) il développe ses idées-force sur le temps, véritable héros de la saga, sur sa relative perception et sur l’amour qui ne se termine jamais, jonglant avec un couple d’amants qui vit une vie éternelle.
Lucien Rollin met une harmonie visuelle sans défaut sur les destins croisés à la façon d’Edgar Poe. Avec un sens du cadrage et un tempo qui scandent les diverses actions, il réalise des planches magnifiques qui resteront une référence en matière de conception graphique.

On ne peut que souhaiter la poursuite de la collaboration entre ces deux auteurs avec un autre récit aussi fantastique.

Serge Perraud

Ombres : T.7 - Le Tableau, scénario de Jean Dufaux, dessin de Lucien Rollin, Glénat, collection Grafica, octobre 2004, 48 pages, 12 €



Retour au sommaire