SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  L’Héritage d’Émilie : T.3 - L’Exilé

"L’Héritage d’Émilie : T.3 - L’Exilé" de Florence Magnin

10/10

Émilie a bien du mal avec son héritage. Elle tente de percer les nombreux mystères qui entourent les lieux. Elle essaye, aussi, de comprendre les motivations de ceux qui vivent sur le domaine, d’évaluer leurs non-dits, de déchiffrer leurs paroles à double sens. Tout est si étrange ! Mais le summum est atteint quand elle se rend compte qu’on la manipule. À la grande stupeur de Jenkins, elle peut franchir le portail du domaine. Elle quitte un lieu sous la grisaille automnale et se retrouve sous un soleil estival. Cependant, un étrange trio l’attend et l’enlève pour un mystérieux rendez-vous sur un bateau.
Concomitamment, l’auteur nous fait découvrir les avatars d’un ex-dirigeant de planètes, destitué et envoyé en exil sur la Terre. Pour lui, c’est une ancienne colonie où les choses ont mal tourné quand les natifs de ces lointaines planètes ont voulu prendre femme localement. Depuis plusieurs siècles, il recherche désespérément le passage qui lui permettra de retourner dans son monde. C’est ce passage, cette porte, qui est le souci dominant des habitants du domaine. Mais comment Émilie, malgré sa bravoure et sa détermination peut-elle se sortir de tous ces pièges, faire face à tous ces dangers qui la menacent ? Pourquoi et comment serait-elle la clé vers ces autres mondes, vers l’univers des fées, des dieux ?

Florence Magnin n’est pas avare de coups de théâtre, de péripéties. Elle mène son intrigue à un rythme soutenu et ne ménage pas ses personnages. Avec cette série, où elle est seule aux commandes, elle révèle un grand talent de scénariste. On peut seulement regretter qu’elle ne se soit pas mise plus tôt à cet art, ce retard nous privant, c’est certain, de magnifiques histoires. On peut cependant se consoler en regardant ses illustrations de livres qui sont une histoire dans l’histoire, qui vont au delà de la simple couverture pour introduire sa propre vision du roman et les prolongements (in)conscients qu’elle a apportés.

Si dans Maeva (tome 2), Florence Magnin introduit l’existence des mondes féeriques, dans L’Exilé, elle décale son intrigue vers des extra terrestres, des extra terrestres bien proches de notre morphologie et de notre nature humaine. Elle promène le lecteur de mondes en univers, d’époques en saisons, de réalité en rêves, allant jusqu’à faire revivre, pour Émilie, des ères anciennes, des sociétés oubliées. Mais le dessin est tellement expressif, « parlant », que le passage de l’un à l’autre se fait sans rupture, en douceur dans le mouvement naturel de l’intrigue, du récit. La mise en scène soignée accompagne les parcours des différents groupes de personnages, ...qui devraient finir par se rencontrer, à moins que l’auteur nous réserve une surprise de taille. Florence Magnin, recrée, pour la dernière partie de l’album, toute l’exubérance de la nature qu’elle sait si bien exalter et nous offre un final éblouissant. De plus, savoir que cette trilogie se transforme en une « quinqualogie » est une excellente nouvelle. (Voir interview de l’auteur sur ce site)
Ce tome 3 confirme, s’il en était besoin, la capacité de l’auteur à maîtriser tout ce qui concourt à la réussite d’une BD. Mme Magnin nous offre, avec cet album, un pur joyau.

Serge Perraud

L’Héritage d’Émilie - T.3 L’Exilé, Florence Magnin, Dargaud, novembre 2004, 48 pages, 12,60 €



Retour au sommaire