SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Le Grimoire du Petit Peuple - Vol.1 Le Crépuscule

"Le Grimoire du Petit Peuple - Vol.1 Le Crépuscule" de Pierre Dubois

8/10

Pierre Dubois s’est imposé comme un des spécialistes des mondes elfiques. Il a, à son actif, nombre de livres prestigieux telles les encyclopédies des lutins, des fées... Il a également scénarisé quelques BD avec Sfar (Petrus Barbygerie) et Duval (Les Lutins), chez Delcourt.
Aujourd’hui, il propose une série de contes illustrés, réunis en albums thématiques à raison de cinq par volume. Le premier porte sur Le Crépuscule, le second, annoncé pour mars 2005, aura La Forêt pour sujet et un troisième est déjà programmé pour septembre 2005 avec pour thème Les Tavernes.
Le présent tome comprend donc cinq récits s’articulant sur le crépuscule, ce passage lourd de signification entre la jour et la nuit, entre un monde de lumière et un monde obscur, comme une frontière entre les univers des humains et celui des fées. Chaque conte est de Pierre Dubois, alors que l’illustration a été confiée à des dessinateurs différents.
Le Veilleur du crépuscule, le conte qui ouvre la série, s’appuie sur l’inconstance de la nature humaine, la propension de celle-ci à toujours vouloir ce qu’elle n’a pas, puis lorsqu’elle l’a obtenue, regretter la situation antérieure ou rechercher autre chose. L’homme est un éternel insatisfait à l’image de Fanch, ce berger qui fait tout pour entrer dans le monde des fées, puis tout pour en sortir et pleurer pour y rentrer à nouveau, bien que le passage vers la féerie soit unique.
Le second récit traite de la frontière floue entre rêve éthylique et réalité. Diarmid Bawn, bouilleur de cru, a-t-il réellement vécu cette bataille, transformé en fier destrier ?
Dans le troisième, intitulé Le Conte du Spunkie, Bad John pactise avec le diable, pour échapper à la pendaison. Mais...
Idris, le saharien, d’abord séduit, apprendra à ses dépens jusqu’où une goule peut aller pour satisfaire sa faim.
Kitty Jay est le plus beau fleuron de l’auberge. Elle attire l’attention de Lord et, séduite, s’abandonne aux feux de l’amour. Mais quand cesse le rêve, c’est dans les branches du grand « Jack in the green » qu’il trouve refuge pour toujours en se pendant. Le vieil arbre tolérera-t-il cette mort ?

La transition entre ces contes est faite par une ou deux pages mettant en scène le conteur. L’illustration, qui est due à Etienne Le Roux, est superbe, car il a su retrouver le trait et l’esprit de ces dessins du XIXè siècle qui ont illustré nombre des recueils de contes, apportant une magie supplémentaire au texte.
« Le conte est un récit initiatique, » : rappelle Pierre Dubois, « qui sert à donner à l’enfant des repères pour sa vie d’adulte. » À travers les cinq récits aux tonalités très différentes, l’objectif est atteint. Le crépuscule est un volume à mettre entre toutes les mains, une belle idée de cadeaux pour petits ...et grands.

Serge Perraud

Le Grimoire du petit Peuple - Vol.1 Le Crépuscule, Présenté par Pierre Dubois, Delcourt, collection Terres de Légendes, novembre 2004, 48 pages, 12,50 €



Retour au sommaire