SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  S - Z -  Une question de survie



"Une question de survie "
de
Timothy Zahn

Editeur :
Presses de la Cité
 

"Une question de survie "
de Timothy Zahn



8/10

Luke releva la tête et alla rejoindre son épouse.
- Alors là bravo, te voilà devenu l’arnaqueur le plus effronté de toute la galaxie ! dit-elle en secouant la tête.
- Encore plus effronté qu’un certain Han Solo ? demanda t-il d’un ton innocent. Merci, je suis drôlement flatté.
- Ce n’est pas vraiment un compliment, Luke dit Mara.

Au temps de la vieille République avait été lancé Le vol vers l’infini, sa mission (selon la formule) : explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies, d’autres civilisations et au mépris du danger, avancer vers l’inconnu. Les milliers de passagers des vaisseaux spatiaux étaient accompagnés par six chevaliers jedis, mais à la suite d’une confrontation avec un Chiss nommé Thrawn le Vol de l’infini disparu. Quelques temps plus tard Thrawn se mit au service de l’Empire et s’alliant avec C’Baoth, clone d’un Jedi du Vol de l’Infini, mit en péril la Nouvelle République (1).

Aujourd’hui les Chiss contactent le Maitre jedi Luke Skywalker afin de lui remettre l’épave du Vol vers l’Infini. Ceci entraine une perpléxité et une certaine apréhension suite à la destruction de nombreux chasseurs spatiaux chiss et de quelques baies d’accostages (ça c’était l’oeuvre de Mara Jade devenue depuis Madame Skywalker) (2). Bref les deux époux Skywalkers se rendent sur un vaisseau où les Chiss les assurent de leur amitié, de même d’ailleurs qu’un officier de l’Empire de la Main (fondé par Thrawn pour protéger les mondes connus d’une mystérieuse menace), lui-même flanqué de quatre membres de l’Elite des Stormtroopers devant assurer la protection des deux Jedis, puis survient la rencontre avec un obscur humain affirmant être un ambassadeur de la République et enfin une peuplade nomade voulant rendre hommage aux Jedis. Avec un peu de chance quelqu’un doit bien dire la vérité. Quoiqu’il en soit à peine avoir posé le pied sur le vaisseau Chiss les deux Jedis doivent échapper au premier d’une longue série d’accidents.

Timothy Zahn place l’essentiel de son space-opéra dans un espace-clos : le vaisseau chiss, puis l’épave du vol vers l’Infini. Surprise il y a des rescapés : ceux-ci et leurs descendants se caractérisent par une haine des Jedis. Dans sa propre trilogie l’auteur avait affirmé son gout pour le matériel archaïque de la vieille République. Il récidive avec l’exploitation du matériel apparu dans l’Episode I, tout en mettant l’accent sur la 501° légion de Stormtroopers (sur notre bonne vieille Terre il s’agit d’une association de fans se déguisant en Stormtroopers). Sa méthode dans l’univers élargi de La guerre des Etoiles consiste à placer des pièces d’un puzzle qui est à résoudre pour le prochain cycle. L’énigme posé par les actions de Thrawn est "presque" résolu à la fin du roman. On ignore encore bien des choses sur la fin du vol de l’Infini et on peut supposer que la mystérieuse menace a été rencontrée dans ce roman, à moins qu’il s’agisse des Yuuzhan Vongs, à moins que...

Bref, encore des énigmes à résoudre pour un futur roman de Timothy Zahn quoique l’irruption de l’invasion des Yuuzhan Vongs dans l’univers élargi a bouleversé les données et on a l’impression que son oeuvre a été raccourcie et publiée en tenant compte de cette nouvelle donne qui n’était pas prévue au départ.

(1) : la trilogie du Jedi Fou de Timothy Zahn : L’Héritier de l’Empire, La Bataille des Jedis, L’Ultime commandement
(2) : Le spectre du passé, Vision du futur

Damien Dhondt

Timothy Zahn _ Une question de survie (Survivor’s Quest, trad. Jean-Marc Toussaint)_ Presses de la cité _ Inédit, grand format, 494 p. 19,80 euros






Retour au sommaire