SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  IAN, T.2 : Leçon de ténèbres

"IAN, T.2 : Leçon de ténèbres" de Fabien Vehlmann, dessin Ralph Meyer

Dargaud
8/10

IAN est un androïde révolutionnaire mis au point par Claire et Joseph, professeurs à l’AIRI . Il est intégré à la Special Rescue Section (SRS) du Commandant Saul. Cependant, il est encore fragile. et malgré un corps et une gueule de séducteur, il a onze ans d’âge mental.

Kalvo, de l’Electri Corp, donne l’ordre aux « Red anger », un groupe armé dissident du mouvement pour la mémoire amérindienne, de passer à l’action après qu’il ait désactivé les grillages électrifiés. Alec a invité, chez lui, l’ensemble des membres de la section pour passer la soirée et regarder l’amarrissage de la première expédition de pionniers sur la planète rouge. Pendant ce temps, les émeutiers passent à l’attaque, alors qu’El Caïfan, un des leaders, explique sur une chaîne de télévision les raisons de son action, se pose en défenseur de tous les exclus et appelle à la guerre civile.
La section reçoit pour mission de protéger Eden’s Gate. Pourquoi les émeutiers s’attaquent-ils à cette cible sans portée stratégique ? Leurs dirigeants ont-ils d’autres raisons ? IAN et son groupe ne vont-ils pas succomber sous le nombre ?

Fabien Vehlmann se forge, peu à peu, une notoriété certaine de scénariste dans l’univers de la BD. On lui doit, entre autres, Samedi et Dimanche et La Nuit de l’INCA. Si le premier est plutôt tourné vers l’humour sur fond de dérision, la seconde série est plus noire. Avec IAN il aborde de nouveaux rivages riches en possibilités ...dont il ne se prive pas d’ailleurs ! Il construit une intrigue où l’aspect dichotomique que véhicule la SRS est nuancé par l’attitude humaniste de IAN. N’est-il pas vrai que depuis Asimov, les robots ne savent que servir l’humanité ! Mais Fabien Vehlmann va plus loin que le Grand Ancien et propose un robot qui a des problèmes psychiques, parfois des hallucinations et qui est sujet à la schizophrénie. Faut-il voir une parabole sur la perte des sentiments humains chez les terriens, sentiments recrées et développés chez la machine ?

Ce scénario est mis en scène avec un dessin superbe de Ralph Meyer, bien que le découpage soit un peu académique. Lui aussi a signé une réussite avec les trois tomes de Berceuse assassine, une exploration de l’Amérique profonde, où le trait et l’ambiance rappellent Herman et ses One shot.
Une série tonique, musclée, même si ce tome laisse encore beaucoup d’interrogations sur le futur de IAN.

Serge Perraud

IAN T.2 : Leçon de ténèbres, de Fabien Vehlmann et Ralph Meyer, Dargaud, octobre 2004, 48 pages, 9,45€



Retour au sommaire