SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No107
107
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  G - L -  La Flèche brisée (Broken Arrow, 1950)
"La Flèche brisée (Broken Arrow, 1950) "
de Delmer Daves
 

western

Je vais parler à Cochise.

Dans la ville de Tucson les esprits sont échauffés par le récit d’une embuscade menée par les Apaches. Le seul rescapé mentionne une horde d’agresseurs, ce qui ne l’a pas empêché lui et ses compagnons de tuer une dizaine d’Indiens.
C’est alors qu’intervient un nouveau venu. Le dénommé Tom Jeffords (James Stewart) précise que les Indiens n’étaient qu’une demi-douzaine et qu’ils n’ont eu aucune perte.
Jeffords a assisté à toute la bataille alors qu’il était capturé par les Indiens. Il s’est échappé ? Non, les Apaches l’ont laissé partir car auparavant il avait trouvé dans le désert un enfant apache blessé, qu’il avait soigné.
C’est alors que se produit une double réaction d’incrédulité. Soudainement Tom Jeffords réalise que personne dans la pièce ne comprend pourquoi il n’a pas tué un enfant indien.

Refusant de devenir éclaireur pour l’armée des États-Unis Jeffords décide d’apprendre la langue et les coutumes indiennes afin de pouvoir parler avec Cochise (Jeff Chandler) le chef apache. Il cherche à le persuader de laisser passer le courrier. Ceci constituerait un premier pas pour la paix.

Cochise accepte et le courrier passe. Mais la guerre se poursuit et un convoi militaire est anéanti. À Tucson la colère gronde. Il est évident qu’un traitre a renseigné Cochise. Et ce ne peut être que Jeffords qui entretient des relations amicales avec les Indiens.
- Qu’on le pende !

Bénéficiant d’une base historique solide (Cochise tout comme Tom Jeffords sont des personnages historiques) ce film est un des tout premiers qui s’affranchit de la conception du « méchant indien ».

Damien Dhondt

Fiche technique :

Réalisateur : Delmer Daves
Scénariste : Michael Blankfort (prête nom d’Albert Maltz, alors sous le coup de la « liste noire »)
Idée originale : Elliott Arnold d’après son roman « Blood Brother »
Audio : Mono
Langue : Français, Anglais
Sous-titres : Français
Format : 1.33 • 4/3
Nombre de disques : 1
Sortie : 20 juin 2019
Durée : 89 mn
Editeur : Sidonis / Calysta
Prix : 13,95 euros

Bonus DVD :

– Présentation par Patrick Brion
– Présentation par Bertrand Tavernier

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato :
123 ans de cinéma fantastique et de SF : Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019



Retour au sommaire