SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Alice in murderland tome 8

"Alice in murderland tome 8 " de Kaori Yuki

Pour hériter de la fortune familiale, mais aussi de ses pouvoirs mystérieux, les enfants Kuonji doivent s’entretuer. Stella, la quatrième fille adoptive, veut l’emporter pour sauver son frère aîné Zeno. Pour cela, elle laisse s’exprimer son autre personnalité, en Bloody Alice, une tueuse sanguinaire. Elle a déjà vaincu Sid, le cadet, Maré, le quatrième garçon, Ibara, l’aînée, et Claire, la troisième fille.
Ibara s’est avérée une adversaire difficile et pour la vaincre, Stella a dû passer un marché avec Alice. Si cette dernière l’aide, Stella lui laisse l’entier contrôle de son corps durant un mois. C’est donc sous cette apparence qu’Alice entreprend d’arracher des aveux à Rikudo, un lapin noir de la garde rapprochée des Kuonji. Zeno apparaît alors et s’avère être un assassin envoyé par le clan Washimiya, les ennemis jurés des Kuonji. Bouleversée, Stella est alors attaquée par le fantôme de Maré. Elle tombe alors dans un traquenard où Tsukito, son ami ayant lui aussi de multiples personnalités, sert d’otage.

Nouveau chapitre des aventures des enfants Kuonji, avec cette fois-ci un affrontement entre Alice et les jumeaux russes Sol et Maré, qui ne sont pas sans rappeler Tweedle Dee et Tweedle Dum de l’œuvre originale. Pour rappel, ce sont des jumeaux issus d’une comptine écrite par le poète John Byrom et popularisés en 1872 par De l’autre côté du miroir de Lewis Carroll. Leur nom proviendrait d’une épigramme. Depuis, dans la culture populaire occidentale, leurs noms sont devenus synonymes de deux personnes qui regardent et agissent de manière identique, généralement dans un contexte péjoratif.
Stella est toujours déchirée par sa double personnalité et par le mystère qui s’épaissit autour de Zeno : son frère est-il l’une des personnalités de Tsukito ou le grand échalas à la solde des Washimiya ? Cette facette fragile est en total contraste avec Alice, toujours l’arme au poing, n’hésitant pas à se mettre en danger pour atteindre son but. Malgré tout, on se demande si dans les prochains tomes, elle arrivera à dézinguer le jeune Melm ou sa grande sœur et amie Miser.
Toujours beaucoup d’action et de beaux dessins sous la plume de Kaori Yuki.

Virginie Liégeon

Alice in murderland tome 8 de Kaori Yuki — Édition Pika — avril 2018 – 7,20 euros — 178 pages noir et blanc — sens de lecture japonais — à partir de 12 ans



Retour au sommaire