SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Platinum End Tome 9

"Platinum End Tome 9 " de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata

Dieu décide de céder sa place au prochain. Il envoie ses treize anges choisir chacun un humain capable de lui succéder. Ces derniers ont 999 jours pour y arriver. Ainsi, chaque ange élit un humain dont le désir de vivre flanche. Mirai, un jeune homme solitaire choisi par l’ange Nasse, a affronté Metropoliman, alias Kanade Uryu, qui souhaitait éliminer tous les autres candidats. Mais lors de ce combat, Nanato Mukaido, un candidat en phase terminale d’un cancer, décède.
Alors que la vie reprend son cours, un jeune candidat, Susumu Yuito se dévoile publiquement et crée ainsi un buzz planétaire en révélant l’existence du plan de Dieu. Il demande au monde entier de se rallier à lui pour découvrir les autres candidats et soutenir l’élection de Red, le guerrier rouge. Et les politiciens espèrent bien pouvoir profiter de cette affaire pour asseoir leur prise de pouvoir.

Ce manga est le nouveau succès des auteurs de Death Note. Nous entrons ici dans la seconde phase de l’histoire, après la disparition de Metropoliman dont le long combat, on doit bien l’avouer, laissait le rythme s’essouffler. On pense bien entendu à la seconde partie de Death Note avec la traque de Kira, comme ici aussi les cartes sont redistribuées et les pistes brouillées à nouveau.
Susumu est un élève de primaire, mais tente déjà de se suicider. L’occasion pour les auteurs d’aborder ce sujet difficile d’une jeunesse japonaise désenchantée, solitaire et suicidaire. Ils dénoncent également le pouvoir des réseaux sociaux et la corruption de la politique.
Un manga sombre, mais réaliste où la naïveté et la pureté semblent compromises à la réussite… jusqu’à présent. Un scénario palpitant basé sur des règles strictes et élaborées, prouvant une fois encore le génie scénaristique de Tsugumi Ohba, sublimé par le dessin de Takeshi Obata.

Virginie Liégeon

Platinum End Tome 9 de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata — Édition Kazé — novembre 2018 – 7,15 euros — 192 pages noir et blanc — sens de lecture japonais — à partir de 14 ans



Retour au sommaire