SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Waldo



"Waldo "
de
Robert Heinlein

Editeur :
Le Belial
 

"Waldo "
de Robert Heinlein



La collection « Une Heure-Lumière » du Bélial’ nous surprend de nouveau en juin 2019 avec un inédit de Robert Heinlein, l’un des auteurs les plus plébiscités de la science-fiction américaine. Waldo, c’est l’histoire d’un homme solitaire par contrainte et par choix, infirme et misanthrope, mais d’une intelligence le hissant parmi les scientifiques les plus érudits de l’histoire. Appelé par la firme qu’il abhorre de longue date pour résoudre un casse-tête technique des plus ardus, le personnage éponyme ne manque pas d’accepter en vue de satisfaire ses intérêts personnels. Sans se douter qu’une telle entreprise changera sa vie du tout au tout…
Au travers d’un récit scientifique à tous égards, des procédés techniques détaillés confinant à la hard SF au déploiement d’une spiritualité très cartésienne, Heinlein développe au sein de Waldo une société futuriste dans laquelle les progrès technologiques et leurs ondes négatives influent insidieusement sur la physiologie générale humaine. Aussi cauchemardesque soit cette vision, elle demeure pour autant une simple toile de fond, au-devant de laquelle se démarque un récit sur l’abnégation, l’ouverture au monde et le dépassement de soi. Waldo, malgré l’ampleur de son génie, du fait de sa condition de reclus de longue date conserve sur le monde un regard naïf, comme une sorte d’enfant faisant ses premiers pas. Si cet enjeu ne se voit réellement détaillé que vers la fin du récit, on trouve à son origine une autre figure de reclus, elle loin de toute technologie : Papi Schneider, dont la relation tissée entre lui et Waldo ne manquera pas de rappeler aux lecteurs de Heinlein les liens tissés entre Jubal et Mike dans En terre étrangère.
Entre les trente premières pages nous préparant consciencieusement à la rencontre avec le personnage éponyme et les trente dernières entièrement focalisées sur les ultimes étapes de son développement personnel, le lecteur de Waldo appréciera son foisonnement de thématiques brillamment traitées.

Lothaire Berthier

Waldo, Robert Heinlein, traduction de Pierre-Paul Durastanti, Le Bélial, 160 pages, 10,90 euros.






Retour au sommaire