SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  G - L -  Le Roi Lion (The lion King)

"Le Roi Lion (The lion King) " de Jon Favreau

 


Voix de : JD McCrary, Chiwetel Ejiofor, James Earl Jones, Seth Rogen, Billy Eichner
Présenté en version VO Dolby Vision 4K

Dans la savane africaine, tous les animaux célèbrent la naissance de Simba (JD McCrary) leur futur roi. Mais tout le monde ne se réjouit pas de l’arrivée du petit prince… Scar (Chiwetel Ejiofor), le frère de Mufasa (James Earl Jones) arrive maintenant en deuxième position dans la succession au trône ce qui ne lui convient absolument pas. Il va donc comploter afin de récupérer ce qui, selon lui doit lui revenir de plein droit. La bataille pour la prise de contrôle de la Terre des Lions ravagée par les rivalités, la trahison et le drame, va aboutir à l’exil de Simba. Avec l’aide de deux nouveaux amis, Timon (Billy Eichner) et Pumbaa (Seth Rogen) le jeune lion va devoir grandir loin de sa famille et trouver les moyens de reconquérir ce qui lui revient de droit.
Un petit conseil : avant d’aller voir ce film, repassez-vous (si toutefois vous le pouvez) juste le début de l’original de 1994, jusqu’à ce que le titre « The Lion King » apparaisse à l’écran. Ainsi, lorsque vous verrez cette nouvelle version 2019, je vous garantis que vous recevrez un électrochoc comme vous n’en avez pas pris au cinéma depuis longtemps et vous comprendrez à quel point cette version est phénoménale.
Ce film est un vrai bijou grâce à une évolution de la technologie de la narration qui mélange les techniques du cinéma en prise de vues réelles et les images photoréalistes générées par ordinateur. Les environnements ont été conçus à l’aide d’un moteur de jeu, des outils de réalité virtuelle à la pointe de la technologie ont permis à Jon Favreau de se promener dans le décor virtuel, d’effectuer ses repérages et de régler ses plans comme s’il se trouvait réellement en Afrique.
Jon Favreau s’est attaché à respecter scrupuleusement le classique d’animation tout en permettant aux performances, aux images, à la musique et à l’humour de se dérouler de manière organique.
Il explique : « J’ai compris l’importance de cette relation héréditaire et puissante avec le film original. La tradition autour de cette histoire est tellement riche… Il s’agit d’archétypes et de luttes de pouvoir qui remontent au « Hamlet » de Shakespeare et même encore plus tôt. Rivalités, trahison, passage à l’âge adulte, mort et renaissance – les cycles de la vie – sont à la base de tous les mythes dans le monde. Y ont été ajoutés des éléments émotionnels aussi forts que la musique africaine et les chansons nées de la collaboration d’Elton John et de Hans Zimmer. »
Vous retrouverez les chansons que vous connaissez avec des voix nouvelles dont la très célèbre « Hakuna Matata » chantée par Seth Rogen (Pumbaa) et Billy Eichner (Timon) qui forment un duo hilarant.
Ces magnifiques paysages avec tous les animaux de la savane nous rappellent l’Afrique telle qu’on la connaissait avant, celle que nous devons protéger contre les braconniers et les amateurs de safari. L’expression « sauver la planète » est inappropriée. La planète nous survivra même après une guerre atomique. Ce n’est pas la planète qu’il faut préserver mais nous devons plutôt repenser la relation que l’homme entretient avec la nature, la faune, la flore, afin que l’être humain cohabite avec la nature et ne cherche plus à la dominer. Nous pensons pouvoir influencer le climat alors qu’au quotidien nous n’arrivons même pas à prévoir le temps qu’il va faire. Comment l’être humain pourrait-il réparer en quelques années ce qu’il a mis des décennies à détruire ?
A ce propos, Walt Disney s’est engagé pour la protection des lions, et un petit bracelet « le roi lion », soutient l’association Panthera au sein du « lion recovery fund » qui a pour objectif de doubler la population des lions d’ici à 2050. Je vous invite à vous procurer ce petit bracelet représentant la tête de Simba, utilisant évidemment le bois comme matière première et fabriqué en France.
Le roi lion est un spectacle magnifique qui ravira les enfants et les adultes. Je recommande fortement d’aller le voir vous passerez un super moment en famille.
Avec le roi lion, le photo réalisme est démentiel, on vient vraiment techniquement de passer un cap, tout comme en 1989 avec Abyss de James Cameron.

Françoise Toquet

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato :
123 ans de cinéma fantastique et de SF : Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019



Retour au sommaire