SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Retour sur Aldébaran 1

"Retour sur Aldébaran 1 " de Léo

Là se trouve la « Porte » donnant accès à... à un autre monde.

Le contact entre les humains et les Tsaltérians se révèle problématique. Après avoir été confrontés à l’agressivité, au fanatisme et à l’obscurantisme des colons terriens les Extraterrestres ne veulent avoir affaire qu’aux humains envers lesquels ils ont confiance. Ceci explique la présence de Kim Keller parmi eux (1). Une coopération scientifique débute néanmoins sur la planète Aldébran-4. En effet, c’est sur la planète natale de Kim qu’a été découvert un mystérieux artefact à l’origine inconnue. Or pour de nombreux habitants d’Aldébaran la méfiance envers les visiteurs devient vite de la paranoïa. Kim s’adresse donc à la foule pour calmer les passions. Mais c’est l’occasion pour certains de se débarrasser de l’importune. Les armes surgissent et la fusillade débute. Cependant dans la foule se trouve également Manon. Née sur Terre il y a plus d’un siècle cette rescapée du vaisseau spatial Tycho Brahe a été formée au combat par des parents adeptes du terrorisme anticlérical. De plus, elle a survécu plusieurs années sur la planète GJ 1347-4 (2).
La rencontre entre les deux héroïnes futuristes de Léo se déroule dans un contexte de violence et d’agitation politique. Ce nouveau cycle implique l’exploration d’une nouvelle planète. Les personnages secondaires acquièrent une certaine consistance. À noter le rôle de monsieur Pad : ce trafiquant sur la planète Aldébaran-4 fait preuve d’un esprit pratique qui contraste avec l’attitude scientifique. Parmi les nouveaux venus signalons la présence d’un humain habitant sur une planète se trouvant de l’autre côté de ce qu’il faut bien appeler une « porte quantique ». Il s’agit d’un nouvel indice sur la présence d’humains sur différentes planètes (cf. les cycles « Antarès » et « Survivants »).

(1) cf. les cycles « Aldébaran », « Betelgeuse » & « Antares »
(2) cf. le cycle « Survivants (perturbations quantiques) »

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Léo, Couleurs : Léo & Florence Spitéri _ Retour sur Aldébaran tome 1 _ Edition Dargaud _ mai 2018 _ Inédit, grand format, 60 pages couleurs _ 13 euros



Retour au sommaire