SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  JLA Avengers

"JLA Avengers " de Kurt Busiek & George Pérez

 

Votre invasion s’arrête ici. Votre monde est peut-être un chaos monstrueux mais vous ne mettrez pas la pagaille chez nous.

Bon, cela devait arriver : des super-vilains venus d’un univers parallèle attaquent les univers de Marvel et de DC. Aussi les équipes de super-héros réagissent. Mais la confrontation entre les Avengers (Captain América, la Sorcière Rouge, Thor, Oeil de Faucon, Iron Man, Vif Argent, Vision) et la Ligue de Justice (Batman, Superman, Wonder Woman, Flash, Aquaman, Green Lantern, Atom, Plastic Man, Martian Manhunter) semble inévitable.

Pour l’instant les deux équipes prennent conscience des différences notables existant entre leurs deux mondes. Ainsi l’univers Marvel semble moins urbanisé, du moins sur la côte Est (les villes américaines de Marvel correspondent à celle de notre univers, tandis que l’univers de DC Comics implique des villes fictives en plus des villes authentiques).

Flash réalise qu’il n’a pas accès à la « force véloce » dans l’univers Marvel. Or, il est victime d’une chasse au mutant (un comportement collectif absent l’univers de DC Comics). Parallèlement Vif Argent, son homologue de Marvel, découvre dans l’univers de DC.... le musée Flash !
En effet, chez DC comics le public idolâtre ses héros, d’où un commentaire désabusé « ça change de chez nous, hein ? ».
Pendant ce temps, la JLA découvre la Latvérie et Genosha, les destructions causées par Hulk et le massacre de dealers causé par le Punisher. Superman commente « Comment les héros de ce monde ont-ils pu laisser faire une chose pareille ».

Les différences entre les deux univers permettent de mettre en évidence le statut de chaque univers (plus sombre chez Marvel que chez DC Comics).

N’oublions pas quelques gags comme lorsque Wonder Woman se retrouve face à Hercule (qui a trahi Hippolyte !). Ah,... il faudrait peut-être expliquer à l’Amazone que l’Hercule de l’univers Marvel ne correspond pas à celui de la mythologie. Il n’a pas les capacités intellectuelles nécessaires pour appréhender des notions aussi sophistiquées que la ruse et la trahison... trop tard !

Les experts dans ces deux univers apprécieront la phrase d’Oeil de Faucon qui commente l’aspect et les super-pouvoirs de la JLA : « Les nazes ont pompé sur l’Escadron Suprême ! ».

Damien Dhondt

Scénario : Kurt Busiek, Dessin : George Pérez, Couleurs : To Smith _ JLA Avengers _ Épisodes originaux : JLA / Avengers 1 à 4 _ Traduction : Ed Tourriol / Makma, Lettrage : Studio Pascale Buffaut _ Edition : Semic B.O.O.K.S. _ mars, mai, juillet, septembre 2004 _ Inédit, moyen format, 4 X 48 pages couleurs

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato :
123 ans de cinéma fantastique et de SF : Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019



Retour au sommaire