SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Cinéma bis et culte -  Adventures of Captain Marvel (1941)

 


série TV fantastique de William Witney & John English

Celui qui invoque la malédiction du scorpion a raison de se protéger.

Au Siam une expédition archéologique permet de découvrir les tombes de l’antique Royaume Scorpion. À l’intérieur d’une grotte les explorateurs découvrent un grand scorpion métallique pourvu de lentilles amovibles. L’alignement de ces dernières permet de déclencher un puissant rayon. Soudain, un éboulement sépare les intrus. Isolé le jeune Billy Batson (Frank Coghlan Jr) entre en contact avec le magicien Shazam (Nigel de Brulier). Ce dernier lui procure la sagesse de Salomon, la force d’Hercules, l’endurance d’Atlas, le pouvoir de Zeus, le courage d’Achille et la vitesse de Mercure. Ces super-pouvoirs réunis transforment Billy Batson en Captain Marvel (Tom Tyler).

Utilisant ses capacités pour délivrer ses amis il redevient ensuite Billy Batson et retourne aux États-Unis.

Les explorateurs y tiennent conseil et réalisent que le pouvoir du Scorpion est trop puissant. Aussi, ils se distribuent les lentilles afin qu’aucun d’entre eux ne puisse utiliser le pouvoir du Scorpion sans l’accord des autres. Mais bientôt les savants comment à être assassinés par les hommes de main d’un criminel masqué appelé « Le Scorpion ».

Billy Batson mène l’enquête et en cas d’urgence se transforme en Captain Marvel (en prononçant le nom « Shazam ! »).

Apparu dans les comics en 1939 le personnage de Captain Marvel se voit ici adapté à l’écran. Le résultat se révèle mitigé, sans doute en raison du trop grand nombre de scénaristes. Ainsi Billy Batson dispose d’un indice qui doit lui permettre de dévoiler l’identité du Scorpion. Mais quelque temps plus tard l’indice n’est plus valable sans que l’on sache pourquoi.

De plus, lors d’un affrontement Captain Marvel s’empare d’une mitrailleuse et abat des fuyards (dans le dos !)... Et la sagesse de Salomon ?

Damien Dhondt

Fiche technique :

Réalisateur : William Witney & John English
Scénaristes : Ronald Davidson, Norman S. Hall, Arch B. Heath, Joseph Poland & Sol Chor
Format : 4/3 noir & blanc
Audio : son mono
Langue : anglais VOST
Nombre de disques : 2
Sortie : 19 avril 2010
Durée : 370 mn
Editeur : Bach films
Prix : 24,99 euros

Bonus DVD :

- Entretien avec Roland Lacourbe
- Le cinéma de science-fiction par Laurent Preyale
- Flash Gordon épisodes 1 et 2 (1936)
- Superman épisodes 1 et 2 (1941)
- Rocket Men épisode 1 (1949)
- Dick Tracy G épisode -Men 1 (1939)
- Bande annonce

Bonus :

Livret

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato :
123 ans de cinéma fantastique et de SF : Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019



Retour au sommaire des films bis et culte