SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Tinta Run tome 2

"Tinta Run tome 2 " de Christophe Cointault

Épris de liberté, Arty veut changer les lois du grand Doxa et devenir le plus grand Tinter que le monde ait connu. Il souhaite également retrouver son père, de qui il tient sa première arme, un Quill. Il rencontre le réfugié clandestin Dumond Urville. Accusé d’être un véritable danger public et condamné à dix ans de bagne, Arty est contraint de fuir Mont Serenity où il vit avec sa mère. Il fuit avec Dumond, qui essaye de récupérer un passeport phinéen à Priam, mais ils sont rattrapés par les brigades de l’Interforce. Ils se dirigent alors vers la frontière pour se rendre illégalement en Aridos, un pays très dangereux où se trouvent de puissants Tinters. Ils découvrent alors un univers hostile rempli de monstres géants et d’individus dérangés.

Un nouveau tome 100% shonen plutôt classique, dans la lignée du premier : beaucoup d’action, de castagne et d’humour français. Encore une fois, je n’accroche pas, car ce n’est pas à mon goût, que ce soit au niveau de l’humour ou des dessins burlesques. J’ai préféré la seconde partie du tome, plus ambitieuse, quand Arty arrive au Kap Methys (la terre des Tinters). L’histoire fait alors un bond en avant et le héros en apprend plus sur son père. Le début d’une aventure rocambolesque pleine d’énergie, de surprises et d’humour.

Virginie Liégeon

Tinta Run tome 2 de Christophe Cointault– Édition Glénat– juillet 2018 – 6,90 euros – 192 pages – noir et blanc



Retour au sommaire