SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  City Hunter Rebirth 1

"City Hunter Rebirth 1 " de Tsukasa Hojo & Sokura Nishiki

Je suis vraiment dans l’univers de City Hunter ?

Comment se retrouver dans les bras de City Hunter (alias Ryo Saeba, alias City Hunter) ?
– Phase 1 : Kaori Aoyama (qui vient de fêter son 40° anniversaire... toute seule) est amoureuse depuis son adolescente de Ryo Saeba. Elle est parfaitement consciente qu’il s’agit d’un personnage de manga, mais pour elle il s’agit de l’homme idéal.
– Phase 2 : Trainant sa mélancolie Aoyama se retrouve soudainement transporté dans les années 80 et ceci dans son uniforme de lycéenne... et avec l’âge qui correspond !
– Phase 3 : Errant dans le quartier de Shinjuku elle découvre un « tableau à messages » le même qu’utilisaient les clients de City Hunter pour le contacter. En plein désarroi elle écrit le code « XYZ » qui sert à alerter son « héros » de manga... et le voici !
– Phase 4 : l’évanouissement. Ceci lui permet d’être rattrapée au vol par Ryo Saeba.
– Phase 5 : intervention de Kaori (l’autre Kaori) qui découvre Ryo avec une jeune fille dans les bras. Que va-t-elle faire ? Ah oui, évidemment : voici la massue de cent tonnes !

En reprenant conscience Aoyama comprend qu’elle a atterri dans un univers parallèle, où City Hunter existe bien, mais où par contre elle n’existe pas. N’ayant aucune existence officielle elle doit être hébergée par Ryo et Kaori.
C’est ainsi que la voyageuse temporelle fait connaissance avecUmibozu (alias Falcon, alias Mammouth). Ce dernier a un grave problème à régler et les emmène au café « Cat’s Eye » !! Experte dans le manga « City Hunter » Aoyama réalise que cet épisode correspond avec la rencontre avec Mikki la redoutable mercenaire féminine. Bref, les balles vont voler... et elle risque de prendre une balle perdue !
Ce spin-off officiel replonge le lecteur dans l’univers de City Hunter avec tous les gags habituels. Cependant la présence d’Aoyama risque de modifier le cours des évènements. Pour l’instant le suspens n’est pas encore évident, mais le potentiel dramatique n’est pas négligeable.

Damien Dhondt

Auteurs : Tsukasa Hojo & Sokura Nishiki _ City Hunter Rebirth tome 1 _ Traduction : Jean-Benoît Silvestre, Adaptation graphique : Hinoko _ Edition Ki-oon, shonen _ février 2019 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 176 p. dont 4 pages couleurs _ 7,90 euros



Retour au sommaire