SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Batman the Dark Knight Returns

"Batman the Dark Knight Returns " de Frank Miller

Cela fait dix ans aujourd’hui que Batman a fait sa dernière apparition.

À Gotham la chaine de télévision locale énonce les différentes informations du jour. Outre les meurtres perpétrés par le Gang des Mutants et le prochain départ à la retraite du commissaire Gordon on apprend que le milliardaire Bruce Wayne a financé la chirurgie esthétique et le traitement psychiatrique d’Harvey Dent (également autrefois connu sous le nom du super-vilain « Double Face »).
Mais, alors que se succèdent les informations donnant une large place à la violence, une chauve-souris fracasse une vitre et pénètre dans le manoir Wayne. Peu de temps après les informations changent de nature. Des cambrioleurs et des membres du gang sont retrouvés grièvement blessés. De plus, une sorte de chauve-souris géante aurait été aperçue dans le Sud de Gotham. À l’hôpital psychiatrique d’Arkham un patient aux cheveux verts sourit...

Située vingt après la période « classique » des aventures de Batman, cette histoire se déroule dans une Amérique où Ronald Reagan (président des USA de 1980 à 1988 dans notre réalité) est toujours président et où l’U.R.S.S. n’a pas disparu (le scénario a été rédigé dans la lointaine année 1986). La guerre froide et la menace d’anéantissement nucléaire sont donc toujours d’actualité.
Jason Todd le second Robin est mort au combat, tandis que Dick Grayson le premier Robin devenu Nightwing n’a plus parlé à Bruce Wayne depuis sept ans.
Il y a une dizaine d’années la population s’est retourné contre ses sauveurs. L’explication de Superman est la suivante : « Nous ne devons pas leur rappeler que des géants foulent le même sol qu’eux. »
Hal Jordan le Green Lantern de la Terre a rejoint les étoiles, Wonder Woman est retournée chez les Amazones dans l’Île du Paradis, Oliver Queen (qui fut autrefois Green Arrow) a disparu après avoir été amputé d’un bras. Quant à Bruce Wayne il s’est retiré après avoir nargué les commissions de parents qui l’accusaient d’exercer une influence néfaste sur la jeunesse.

Confronté à cet étrange phénomène appelé « politiquement correct » Frank Miller lui a procuré un impact similaire à celui du maccarthisme des années 50. La démagogie a pris une telle ampleur que seul Superman peut utiliser discrètement ses super-pouvoirs. Il œuvre exclusivement pour le pouvoir politique américain. Justement le président des États-Unis lui confie la mission de ramener à la raison le fauteur de troubles de Gotham.

Renouvelant efficacement le mythe de Batman Frank Miller a modernisé le propos. Le nouveau Robin la jeune Carrie Kelley est également très douée avec l’informatique. Le contraste avec son mentor qui au début de la saga pulvérise un ordinateur à mains nues est évident !

L’impact a été tel que certaines des scènes clefs du comic « Batman the Dark Knight » ont été reprises trente ans plus tard dans le film « Batman vs Superman ».

Précisons que cette nouvelle édition bénéficie d’une nouvelle traduction. On remarquera que les dialogues sont d’avantage sophistiqués. Prenons par exemple la discussion entre le sarcastique Alfred Pennyworth et son maître :
Vous savez, sir, qu’il existe un précédent en matière de détective en fauteuil roulant ?
– Taisez-vous Alfred.

Personnellement je reste nostalgique de la première traduction (Éditions Aedena ,1987) où Bruce Wayne répondait : « Ta gueule, Alfred. »

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Frank Miller, Encrage : Klaus Janson, Couleurs : Lynn Varley _ Batman The Dark Knight Returns _ Edition : Urban Comics, Collection DC Black _ Épisodes originaux : The Dark Knight Returns #1-4, Traduction : Nicole Duclos, Lettrage : Studio Makma _ janvier 2019 _ Réédition, grand format, 240 pages _ 22,50 euros



Retour au sommaire