SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  G - L -  Greta

"Greta " de Neil Jordan

 

Avec : Isabelle Huppert, Chloë Grace Moretz, Maïka Monroe, Colm Feore
En salles le 12 juin 2019

Neil Jordan, grand réalisateur nous livre un thriller américain efficace qui va nous laisser en haleine jusqu’à la fin.

Frances (Chloë Grace Moretz) trouve un sac à main oublié sur une banquette du métro de New York. Elle décide donc malgré l’avis contraire de sa co-locataire et amie Erica (Maïka Monroe), de le rapporter à sa propriétaire Greta (Isabelle Huppert), veuve étrange et mystérieuse, professeur de piano. Frances qui ne s’est pas remise de la mort récente de sa mère semble avoir trouvé en la personne de Greta une amie et confidente qui peut l’aider à combler le vide laissé par la disparition de sa mère et ainsi pouvoir en faire le deuil, jusqu’au jour où...Je n’en dirai pas plus quand à l’histoire.
L’excellente Isabelle Huppert nous revient et comme à son habitude nous offre une très bonne prestation. Il faut dire qu’elle excelle dans tous les registres et selon moi, c’est bien l’unique actrice française qui grâce à son professionnalisme est tout à fait à la hauteur des exigences du cinéma américain.
Chloë Grace Moretz (Kick Ass, Hugo Cabret) très convaincante dans son rôle de jeune fille face à son père (Colm Feore : Bon Cop Bad Cop) qui continue à aller de l’avant, situation qu’elle a du mal à accepter.
Maïka Monroe (A vif 2007 avec Jodie Foster, Byzantin 2012), joue la co-locataire qui ne comprends pas l’attitude de son amie et son soudain attachement à cette inconnue rencontrée aussi récemment et dont elle ignore tout.
La mise en scène est élégante et le film bien rythmé.
L’histoire peut paraître peu intéressante voir même puérile à certains, mais elle est traitée d’une manière intelligente , on ne s’ennuie jamais et on reste en haleine jusqu’à la fin qui selon moi est intéressante et inattendue.
De bons acteurs, un bon scénario qui tient la route, tous les ingrédients sont là pour nous faire passer un bon moment, donc merci à toute l’équipe.

Françoise Toquet

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato :
123 ans de cinéma fantastique et de SF : Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019



Retour au sommaire