SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Pax Romana

"Pax Romana " de d’Auguste à Attila

J’ai vu tant de choses que les humains ne pourraient croire... De grands navires en feu surgissant de l’estuaire de la Gironde. J’ai vu des rayons fabuleux briller dans l’ombre du Mons Dumias des Arvernes... Tous ces moments se perdront dans l’oubli comme les larmes sous la pluie.

Nostalgiques de l’Antiquité les dieux gaulois trompent leur spleen dans l’alcool de notre époque ou bien dans l’agressivité.
Leur route croise celle de l’historien Blaise Pichon. Mais le dieu Taranis est vexé que Pichon s’intéresse plus à la déesse Epona qu’à sa grandeur et s’énerve. Bref : « Que le ciel te tombe sur la tête !!! »
Entre lancements d’éclairs et voyages temporels les anciens dieux gaulois et le simple mortel parcourent les cinq premiers siècles de notre ère. Durant cette période les Gallo-romains (terme créé en 1830) vont connaître une relative « Pax Romana » entrecoupée d’invasions barbares et de persécutions religieuses pour les Chrétiens, sans oublier quelques révoltes locales. Pour l’indépendance de la Gaule ? Euh, pas toujours, ainsi il arrive aux descendants d’Astérix de se révolter contre les mesures fiscales. D’où les protestations du dieu Taranis : « Des mesures fiscales ? C’est ça la grandeur gauloise ?! Je vous demande de vous arrêter !!! »
Parallèlement la déesse Epona (peut-être vexée que le mortel Blaise Pichon s’intéresse plus à une belle martyre chrétienne qu’à la déesse des chevaux) envisage une petite uchronie : Pas de troubles au premier siècle = Pax Gallica = Pas de martyre à Lyon = Pas de billes pour le barbu de Nazareth ! Les dieux gaulois resteront les seuls dieux dans cette partie du monde.
Cette relecture de l’Histoire de France allie bande-dessinée sarcastique et dossier historique, anéantissant efficacement quelques idées reçues.

Damien Dhondt

Texte : Blaise Pichon, Dessin : Jeff Pourquié _ Pax Romana _ Édition La Découverte, Collection Histoire dessinée de la France _ novembre 2018 _ Inédit, grand format, 168 pages _ 22 euros



Retour au sommaire