SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Innocent Rouge tome 1

"Innocent Rouge tome 1 " de Shinichi Sakamoto

Fin du XVIIIe siècle, la France se dirige vers le grand tumulte de la révolution. La famille Sanson est exécutrice des hautes œuvres de la Cour. Charles Henri a désormais pris de l’assurance et assume pleinement sa fonction. Sa sœur Marie Josephe, la rebelle, mène une vie exubérante, renforcée depuis la mort de son premier amour. Elle souhaite venger Alain de son assassinat par le Comte de Lux qui use de sa position. Elle réussit à le piéger à Versailles et se voit l’assignation à lui trancher la tête sur l’échafaud. C’est ainsi qu’elle se repaît de l’Egalité devant un peuple en liesse.

Premier tome de la suite de Innocent. On retrouve avec plaisir la famille Sanson. Charles Henri ouvre le bal et semble de plus en plus effrayant. Son fils, Henri, n’est pas sans rappeler son père jadis, par sa délicatesse et son humanisme. L’enfant est partagé entre l’horreur des exécutions et les savoirs médicaux inhérents à la famille. Marie Josephe quant à elle, devient le glaive de l’égalité en exécutant un noble ayant assassiné une personne du peuple, prémisses de la Révolution. On remarque également l’introduction de Robespierre ici à l’âge de 14 ans, ainsi que les prémisses de l’affaire du collier.
Comme toujours, ce manga est destiné à un public averti. Bien que le trait soit superbe, que ce soit pour les visages des nobles, Versailles, les toilettes... ou même les rues de Paris, la violence est là à chaque page pour nous rappeler dans quel monde nous vivions et nous semblons vivre toujours : intrigues, pauvreté, viol, exécutions, statut, apparences... Le sang coule et la douleur comme la haine déforment les visages, la cupidité fait marcher le monde.
Un premier tome qui ne déçoit pas et promet de nouvelles intrigues passionnantes. Aucun temps mort pour ce premier tome qui est clairement fait pour marquer le coup et attirer un nouveau public. Il est bien sûr préférable d’avoir lu la série de départ mais on peut lire ce tome sans avoir lu le reste.

Virginie Liégeon

Innocent rouge tome 1 de Shinichi Sakamoto– Edition Delcourt Tonkam– avril 2017 – 7,99 euros – 208 pages noir et blanc – sens de lecture japonais



Retour au sommaire