SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Innocent tome 8

"Innocent tome 8 " de Shinichi Sakamoto

1769, Paris. Afin de consolider leur alliance, les Habsbourg et les Bourbons décident d’unir leurs prestigieuses dynasties par les liens du sang : Marie Antoinette, fille de Marie Thérèse d’Autriche, épousera Louis Auguste, petit fils de Louis XV. La jeune autrichienne arrive à Versailles et croise Marie Josephe Sanson, bourrelle des lieux. Rapidement, elle est subjuguée par sa fougue et son amour de la liberté. Ce qui a une influence néfaste sur la future reine qui n’arrive pas à obtenir les faveurs de son nouvel époux. Charles Henri Sanson, exécuteur des hautes œuvres de Paris, souhaite rectifier cela et sauver l’honneur de sa famille. Pour ce faire, il tente de raisonner sa cadette. Mais celle-ci ne l’entend pas de cette oreille.

Avant dernier tome de la première série, sélectionnée comme l’un des titres recommandés par le jury du 17e Japan Media Arts Festival en 2013.
Un tome encore haut en couleur, avec beaucoup de violence entre les exécutions, les relations sexuelles et les bras de fer à la cour de Versailles. Charles Henri et Marie Josephe doivent de nouveau se faire face. Contre toute attente, le lecteur se met à détester Charles Henri qui devient de plus en plus le genre de personne qu’il ne souhaitait pas être au début de la saga, même s’il s’évertue à réaliser ses exécutions en causant les moindres douleurs possibles aux condamnés. Et notre sympathie se tourne plus facilement vers Marie Josephe, une héroine vengeresse au caractère bien trempé. Une bataille fratricide très prenante.
Coté scénario, l’antagonisme entre le peuple pauvre et souffrant, et la haute société qui s’ébroue dans l’opulence est très bien représentée. On y apprend beaucoup sur l’Histoire en général et sur les pratiques scientifiques de l’époque. En sachant que le manga est basé sur les carnets de Charles Henri qui ont été retrouvés et ont donné un roman. Sans oublier le travail graphique de Sakamoto, qui est toujours aussi magnifique. Versailles lui donne l’occasion de dévoiler encore la perfection de son trait, son souci du détail et des fioritures superbes, que ce soit dans l’architecture ou les costumes d’époque, avec un réalisme à couper le souffle. Un régal pour les yeux.

Virginie Liégeon

Innocent tome 8 de Shinichi Sakamoto– Edition Delcourt Tonkam– septembre 2016 – 7,99 euros – 224 pages noir et blanc – sens de lecture japonais



Retour au sommaire