SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  Infos -  Nicky Larson et le parfum de Cupidon

Nicky Larson et le parfum de Cupidon

Article suivant :
Mermaid le lac des âmes perdues chez Wildside


 

film de Philippe Lacheau

Sortie prévue le 6 février 2019

Laura, nous devons assister à ce défilé de lingerie.

Nicky Larson (alias Ryo Saeba, alias City Hunter, alias Philippe Lacheau) garde du corps et « nettoyeur » doit délaisser l’espionnage de ses jolies voisines pour se préparer à une nouvelle mission. Son associée et colocataire (1) Laura (alias Kaori, alias Élodie Fontan) vient de l’informer qu’une cliente requiert ses services.

Surprise ! Il ne s’agit pas d’une cliente, mais d’un client : Dominique Lettelier (Didier Bourdon). On lui aurait menti ? Bien sur, les finances sont dans le rouge et Laura a décidé d’accepter toute affaire, y compris quand ce n’est pas une cliente sexy qui la propose.

Bref, le client est préoccupé car l’invention de son père (un parfum rendant une personne amoureuse) risque de tomber entre des mains malhonnêtes.

C’est d’ailleurs le cas ! Une explosion permet à un mercenaire de s’emparer du parfum ! Description du suspect : chauve, massif, porteur de lunettes noires et armé d’un bazooka... Falcon ! (alias Umibozu, alias Mammouth, alias Kamel Guenfoud).

Complication supplémentaire : avant le vol le client avait tenu à procéder à une démonstration du parfum de cupidon... sur Nicky Larson. Ce dernier est donc tombé amoureux... de Laura ? Non, du client... Euh, existe-t-il un antidote ? Oui, et il se trouve avec le parfum. D’où une certaine préoccupation et une course-poursuite impliquant des fusillades, des explosions, de la baston, un groupe de canard et un défilé de lingerie organisé par Jessica Fox (alias Pamela Anderson).

Cette adaptation du manga City Hunter de Tsukasa Hojo joue sur le registre de la démesure, aussi bien dans les scènes d’action que dans les gags.

Les allusions sont nombreuses en ce qui concerne l’oeuvre d’origine que ce soit dans la reproduction de scènes clefs ou bien dans la référence aux « restaurants végétariens ». Les autres séries du Club Dorothée ne sont pas absentes, puisqu’on assiste à des caméos de Ranma ½ et de de Tortue Géniale.

Quant à l’inspectrice Lamberti (Sakeo Nogami dans le manga, alias Sophie Mousel) elle est ici prénommée... ah oui, évidemment.

(1) les spectateurs experts es-Club-Dorothée auront reconnu l’immeuble de Nicky Larson tel qu’il apparaît dans le dessin-animé et qui a été reconstitué pour les besoins du film

Damien Dhondt

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato :
123 ans de cinéma fantastique et de SF : Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019





Retour au sommaire des infos ciné