SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Daredevil l’intégrale 1968

"Daredevil l’intégrale 1968" de

de Stan Lee, Gene Colan & Jack Kirby

Daredevil pauvre abruti ! Ne vois-tu pas que tu es le plus faible et le plus vulnérable d’entre vous tous.

L’avocat aveugle Matt Murdock défend la loi, tandis que le super-héros Daredevil exerce la justice.
Parmi les super-vilains voilà le Piégeur. Son pistolet à glu ne peut guère être considéré comme une arme redoutable. Cependant voici le Docteur Fatalis, le très respecté souverain de Latvérie. Cependant, allez savoir pourquoi, il n’est pas pris au sérieux :
Sous cette armure tu ne serais pas Vincent Price ?
Or ce super-vilain de génie réussit à transférer son esprit dans le corps de Daredevil, tandis que l’esprit de ce dernier se retrouve prisonnier du corps de son ennemi. Mais comment Fatalis ne se rend-il pas compte que le corps qu’il habite est aveugle ? C’est évident : il confond le sens radar de Daredevil avec l’effet des filtres visuels du costume de Daredevil.
Dans le même ordre d’idée précisions que Matt Murdock a informé ses amis Foggy Nelson et Karen Page que Daredevil était en réalité son « frère jumeau » Mike. Pourquoi s’étonner de ne jamais voir les deux frères en même temps ? Et si le costume de Daredevil est trouvé au domicile de Matt Murdock c’est bien entendu parce qu’il héberge son frère Mike.
Ça ne va pas durer, car Matt Murdock décide de la mort héroïque de « Mike » (remplacé par un inconnu sous l’identité de Daredevil). C’est ainsi que Matt commente la « mort » de son frère jumeau Mike :
Ça devait arriver tôt ou tard !
Peu de temps après le « nouveau » Daredevil entame un duel contre Captain América.
En effet l’exposition au radium a rendu Daredevil fou furieux (ah ?).
Naïveté du propos, naïveté des protagonistes ou naïveté des lecteurs de 1968 ?
Toutes ces histoires manquent de sérieux et ne seraient pas acceptées à l’époque moderne.
Anecdotiquement mentionnons dans ce recueil deux personnages secondaires :
– le politicien Richard Raleigh qui engage le Pitre pour obliger Nelson a renoncer à sa candidature de procureur (il sera mis hors-jeu par Spider-Man dans les aventures de ce dernier)
– le soldat Willie Lincoln qui devient aveugle (ce personnage reviendra 20 ans plus tard dans Daredevil n° 288 de 1988).

Damien Dhondt

Scénario : Stan Lee, Dessin : Gene Colan & Jack Kirby, Encrage : John Tartaglione, Frank Giacoia, George Tuska, Joe Sinnott, Dan Adkins, Vince Colletta & George Klein, Couleurs : Wesley Wong, Tom Mullin, Dale Crain, Will Glass & ATC_ Daredevil l’intégrale 1968 _ Épisodes originaux : Daredevil 36 à 47, Fantastic Four 73 _ Traduction : Nicole Duclos & Geneviève Coulomb, Lettrage : Astarte Design-Roma, Bit _ Edition : Panini Comics _ janvier 2017 _ Inédit, moyen format, 280 pages couleurs _ 35



Retour au sommaire