SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  Jodi Taylor : D’Echos en Echos (Les Chroniques de St Mary)

Article précédent :
Xavier Müller ERECTUS - ROMAN

Jodi Taylor : D’Echos en Echos (Les Chroniques de St Mary)

Article suivant :
China Miéville : Les Derniers Jours du Nouveau Paris



« Un univers à mi-chemin entre Harry Potter et Doctor Who. »
CNews

Derrière la façade très académique de l’ institut St Mary, les équipes d’ historiens, de techniciens, de chercheurs ont découvert le secret du voyage dans le temps.
Ici on n’étudie pas seulement le passé, on le visite...
Dans ce deuxième tome, la jeune historienne Madeleine Maxwell et son équipe ont bien l’intention de continuer leur travail de recherche et leurs mystérieux voyages.
lis se retrouvent ainsi projetés dans le Londres Victorien de Jack l’éventreur. Jamais très loin de leur tasse de thé, ils deviennent les témoins volontaires du meurtre de Thomas Becket et partent même sur l’île Maurice pour tenter de sauver les derniers dodos ...
Bien évidemment, rien ne se passe jamais comme prévu et tout se complique lorsqu’un obscur ennemi décide de détruire l’institut St Mary, quitte à anéantir l’Histoire
elle-même.

Née à Bristol, Jodi Taylor s’est d’abord fait connaître en auto-publication. Le premier titre des « Chroniques de St Mary » a très vite rencontré son public, dépassant les 60 000 lecteurs avec plus de mille 5 étoiles. La série est publiée au Royaume-Uni, puis aux États-Unis en 2016 entrant le même mois dans les meilleures ventes de USA TODAY. La série compte aujourd’hui 9 tomes.
D’écho en échos est le deuxième tome de la série.

Feuilletage

Il semble que le voyage dans le temps a bien inspiré notre auteure qui a écrit un best-seller de déjà neuf tomes !
Le feuilletage montre une belle écriture (sans doute que la traductrice y est aussi pour quelque chose).
Ce livre me renvoie à un beau souvenir de lecture : le roman des frères Strougaski "Il est difficile d’être un dieu"... publié en 1964 en URSS, et en 1973 chez Denoël. Un grand classique des voyages dans le temps qui peut encore être lu et relu également... "Il est tout aussi difficile pour un dieu de se mêler sans risque de la misère des mortels." (Quatrième de couverture de l’édition Denoël)

Alain Pelosato

336 pages 14,50 euros - HC éditions