SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Devil’s Lost Soul tome 5

"Devil’s Lost Soul tome 5 " de Kaori Yuki

Durant l’époque du fastueux empire japonais, durant la nuit de Walpurgis, Sorath, un jeune homme dont la main est marquée d’un sceau mystérieux, perd ses deux meilleurs amis, Garan et Kiyora. Il promet alors de se venger de l’homme à l’origine de tous ses malheurs, le baron Kamichika, père de Garan. Et il soumet dans ce but le démon Wraith, apparence humaine de Mephistophélès.
Tous deux s’échappent dans notre monde moderne en compagnie de Nanoha, la fille orpheline de Garan. Mais les démons à la solde du baron ne les laissent pas tranquilles et viennent les attaquer sans relâche, enlevant l’enfant. Alors que l’ombre énigmatique d’Etsuro plane sur cette histoire, Sorath parvient à se faufiler dans la cérémonie d’inauguration d’un ziggourat, une tour dotée d’un puissant émetteur de télévision. Il tombe alors sur Etsuro qui est la réincarnation de Garan. Alors que Sorath est déstabilisé, Etsuro en profite pour le poignarder. La tour est en réalité un bâtiment créée pour relier le monde actuel à celui des monstres. Garan réitère ainsi le rituel démoniaque amorcé par son père il y a bien longtemps.

Avant dernier tome de ce dark shojo, le dénouement approche : on retrouve Garan sous un nouveau visage mais avec la motivation des Kamichika. On en apprend également plus sur le sceau de Sorath et sa destinée. Un tome tout en action rempli de combats physiques ou psychologiques. Les révélations vont très vite, le rythme est soutenu. C’est un peu compact et certains lecteurs pourraient trouver cela indigeste.
Entre trahisons et complots, l’étau se resserre autour de Sorath qui voit disparaître ses compagnons les uns après les autres... On se demande anxieusement quel sera le sort de notre héros, sachant que Kaori Yuki n’est pas forcément friande de happy end quant au personnage principal. Du grand Kaori Yuki qui régale ses fans avec de beaux dessins et un scénario toujours aussi tordu.

Virginie Liégeon

Devil’s Lost Soul tome 5 de Kaori Yuki– Edition Pika– février 2015 – 6,95 euros – 176 pages – noir et blanc -sens de lecture japonais



Retour au sommaire