SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Avengers 500 - Disassembled (Comics US)

"Avengers 500 - Disassembled (Comics US)" de Brian M. Bendis - David Finch

Marvel - juillet 2004

Oubliez le Bendis qui aime à prendre son temps et à poser les bases de ses histoires en un ou deux épisodes, voire plus (Ultimate Spiderman). Oubliez les lenteurs, les longs discours, et ne pensez qu’à une seule chose : action, rebondissements, destructions et cliffhanger. David Finch réalise ainsi des planches superbes pour un scénario qui l’est tout autant, dans lequel le chaos gonfle au fil des pages, qui voient les morts se succéder et une fois de plus Miss Hulk péter les plombs. Contrairement aux vieux récits dans lesquels un ennemi puissant suffisait à établir les fondations d’une histoire pour nous emmener jusqu’aux sommets de la confrontation finale, les aventures épiques d’aujourd’hui sont désormais fomentées par des esprits calculateurs, qui mettent en scène les vilains d’hier, jouant avec ces derniers tels des pantins de bois animés par quelques fils invisibles. Impossible donc de cerner avec suffisamment d’éléments probants qui se cache derrière cette attaque pernicieuse et d’une violence inouïe, qui touche les Vengeurs à plusieurs niveaux : politiques avec Iron Man, psychologiques avec Miss Hulk, physiques avec la mort de certains membres et la destruction du manoir. On ressort de ce premier épisode - d’un arc en quatre parties - secoué et diablement heureux. Les Vengeurs sont enfin face à une menace de leur niveau, et quel niveau !

Grégory Covin



Retour au sommaire